fbpx
Campus
Partager sur

Parcoursup: le Défenseur des droits mène son enquête sur les discriminations !

Parcoursup: le Défenseur des droits mène son enquête sur les discriminations !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que les jeunes galèrent à trouver des propositions sur Parcoursup, il se pourrait que des discriminations existent. Le Défenseur des droits enquête !

Alors que les jeunes galèrent à trouver des propositions sur Parcoursup, il se pourrait que des discriminations existent. Le Défenseur des droits enquête !

Si la plateforme d’enseignement supérieur, Parcoursup, inquiète la plupart des jeunes, il se pourrait que la situation soit pire. En effet, le Défenseur des droits mène une enquête sur les discriminations. MCE vous dit tout.

Parcoursup et la discrimination

Alors que la situation Parcoursup ne s’améliore pas, les jeunes sont trop nombreux à ne pas connaître leur avenir universitaire. Même si la ministre Frédérique Vidal semble sereine et confiante concernant la rentrée, on n’est pas si sûrs que cela.

Alors qu’on s’inquiète pour les étudiants en attente, il se pourrait qu’un plus gros problème soit au centre de la mauvaise situation. Il s’agit de la discrimination. En effet, le Défenseur des droits veut répondre en ouvrant une instruction sur le fonctionnement de la nouvelle plate-forme d’admission. Il déclare: « J’entends traiter ces questions de manière prioritaire ».

Discriminations envers les jeunes de quartiers

Apparemment, il se pourrait qu’il y ait une « discrimination supplémentaire à l’égard des jeunes de quartiers populaires » sur Parcoursup. Le président du département de la Seine-Saint-Denis déclare: « J’espère que nous pourrons enfin avoir les réponses aux questions que nous posons depuis le mois de mai ».

En effet, certains lycéens ainsi que certains enseignants et syndicats accusent les nouvelles règles de la plateforme de faire des discriminations. En outre, les jeunes de banlieue parisienne pourraient être écartés des filières de Paris intra-muros. Avec la réforme de la loi orientation et réussite des étudiants, les universités classaient les dossiers des candidats. En effet, Parcoursup suivait des critères employés par chaque établissement. Dans ces critères, on retrouvait les bulletins de notes, la lettre de motivation, le CV, ainsi que l’avis du conseil de classe de terminale…Il serait possible que des discriminations entrent en jeu. Pourtant, le gouvernement nie ces accusations.