fbpx
Campus
Partager sur

Parcoursup: Le bilan est « très inquiétant » selon la présidente de l’UNEF !

Parcoursup: Le bilan est
Partager
Partager sur Facebook

La plateforme d'enseignement supérieure, Parcoursup, continue d'inquiéter les étudiants. Même la présidente de l'UNEF trouve le bilan "très inquiétant".

La plateforme d’enseignement supérieure, Parcoursup, continue d’inquiéter les étudiants. Même la présidente de l’UNEF trouve le bilan « très inquiétant ».

Si le gouvernement essaye de rassurer les étudiants, Parcoursup continue d’inquiéter. En effet, même la présidente de l’UNEF qualifie le bilan de « très inquiétant ». MCE vous dit tout.

Parcoursup continue d’inquiéter

Alors que le gouvernement accorde une bourse à certains étudiants partant étudier loin de chez, le bilan inquiète toujours. En effet, Parcoursup continue d’angoisser les élèves qui galèrent à trouver une université. D’ailleurs, le débat 16 000 ou 65 000 étudiants en recherche d’une place continue…

De plus, il semblerait que cela soit pire que l’on imaginait. Pourquoi? Et bien, même la présidente de l’UNEF qualifie le bilan de « très inquiétant » sur RTL. En effet, lorsque le journaliste lui demande si le bilan de Parcoursup est « si mauvais », elle répond qu' »en tout cas, il est très inquiétant. »

La présidente de l’UNEF répond

Alors, la présidente de l’UNEF qualifie donc le bilan de « très inquiétant pour la rentrée universitaire prochaine ». Elle ajoute : « Vous l’avez dit, 66 000 jeunes. Alors qu’on est le 20 août, qui ne savent toujours pas où est-ce qu’ils pourront s’inscrire, dans quelle ville universitaire, dans quelle filière. »

De plus, elle demande « Est-ce qu’ils pourront continuer leur projet d’études ou non? » Elle continue : »66 000, derrière, ce sont des jeunes qui ont eu le baccalauréat. » Alors, lorsqu’on l’interroge sur la fameuse question d’inactivité sur la plateforme, elle rétorque : « Qu’est-ce que cela veut dire actif ou inactif sur Parcoursup? » Elle poursuit en disant que certains jeunes ne savent même pas qu’ils peuvent saisir le recteur pour avoir des propositions. De plus, elle confie qu’elle n’aime pas le terme d’inactif car « cela fait reposer la responsabilité sur l’étudiant. » Alors, qu’en pensez-vous ?

UNE AIDE POUR RATTRAPER LES ERREURS DE PARCOURSUP?

Alors que Parcoursup fait toujours partie des controverses, l’Etat semble vouloir rattraper les erreurs du site. En effet, le gouvernement lance une aide à la mobilité. Pour vous expliquer, les étudiants contraints d’accepter une université loin de chez eux devront déménager. Pour les aider, ils obtiendront une bourse allant de 200 à 1000 euros.

Alors, qui cela concerne-t-il? Alors, cela concerne les nouveaux bacheliers ou étudiants en réorientation refusés à tous leurs voeux en phase principale et en phase complémentaire. De plus, il faut que ceux-ci se retrouvent contraints d’accepter une autre proposition, les obligeant à partir plus loin que prévu pour poursuivre leurs études. Pas si avantageux, finalement…