Campus
Partager sur

Parcoursup: Les bac pro et bac techno seraient les plus en difficulté !

Partage
Partager sur Facebook

Selon le président du syndicat étudiant Fage, Jimmy Losfeld, les bac pro et les bac techno sont les plus en difficulté sur Parcoursup !

Selon le président du syndicat étudiant Fage, Jimmy Losfeld, les bac pro et les bac techno sont les plus en difficulté sur Parcoursup !

Parcoursup : Bac pro et bac techno les plus en difficulté selon la Fage !

Lancée en janvier 2018 à la suite de la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE), la plateforme Parcoursup devait remplacé et améliorer l’ancien système Admission post-bac (ADP). Or, aujourd’hui encore, 80 000 étudiants sont toujours dans l’attente d’une réponse pour une formation. Le même nombre que l’an dernier avec APB !

Président de la Fage, syndicat étudiant qui a soutenu la réforme ORE, Jimmy Losfeld a admis sur Franceinfo qu’il « n’y a pas beaucoup de mieux d’un point de vue technique ». Selon lui, ce sont les bac pro et bac techno « qui sont le plus en difficulté sur Parcoursup ».

« on remarque qu’il y a quand même beaucoup de bac pro et de bac techno qui aspirent à s’inscrire en BTS et en IUT, donc des formations sélectives, ou alors qui n’ont subi que des refus. C’est un scénario qu’on avait anticipé parce que malheureusement Parcoursup ne règle pas la question des formations sélectives qui je vous le rappelle constituent 40% de notre enseignement supérieur. Ces jeunes-là sont ceux qui sont le plus en difficulté ».

Parcoursup : l’Unef vient en aide aux « sans-fac » sur le campus de Nanterre !

Le syndicat étudiant UNEF recense l’ensemble des problèmes et refus d’inscription et d’affectation à l’université. Causés par le système Parcoursup, ces problèmes laissent beaucoup de futurs étudiants dans une situation invivable.

Farouchement opposé à ParcourSup et à la loi ORE (Orientation et Réussite des Etudiants) qui prône la sélection à l’entrée de l’Université. L’Union nationale des étudiants de France (Unef) continue donc le combat. L’UNEF lance la campagne des « Sans-fac » sur le campus de Nanterre, afin de « recenser l’ensemble des problèmes et refus d’inscription et d’affectation » .

Jusqu’au 25 juillet, de 9 heures à 16h30, puis à partir du 27 août, des installations sont donc mises en place devant les bâtiments B, C et D pour accueillir les « sans-fac ». L’Unef dit ainsi vouloir se « battre pour l’inscription de tous et toutes dans la filière de leur choix ». Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre sur le campus, le mail : [email protected] permet de contacter l’Unef dans ce cadre.