Campus
Partager sur

Parcoursup: 5 conseils si vous n’avez toujours pas d’affectation !

Parcoursup: 5 conseils si vous n'avez toujours pas d'affectation !
Partage
Partager sur Facebook

Près de 60 000 étudiants se retrouvent encore sans affectation sur Parcoursup pour la rentrée 2018. On vous donne cinq conseils pour réagir !

La phase principale de Parcoursup s’arrête le 5 septembre. Pourtant près de 60 000 étudiants n’ont toujours pas d’affectation pour la rentrée 2018. Alors que faire si vous êtes dans ce cas ? Voici cinq conseils à appliquer si jamais vous n’avez toujours pas d’école pour la rentrée !

Parcoursup: plusieurs options s’offrent aux étudiants sans affectation</2>

En effet de nombreux étudiants se retrouvent sans école pour la rentrée. 12.398 d’entre eux semblent être considérés comme « actifs » par le ministère de l’Enseignement supérieur, selon les derniers chiffres. Ces derniers restent accompagnés par les rectorats et les commissions d’accès pour trouver une solution.

Le reste des étudiants sans affection restent considérés comme « inactifs ». « Ce sont des candidats qui se sont inscrits en mars, mais qui ont d’autres projets. Ils n’ont répondu à aucun des messages et à aucune des sollicitations que nous leur avons adressés pour leur proposer un accompagnement pour s’inscrire dans une formation ou les inviter à aller voir l’offre en phase complémentaire”, explique le ministère.

N’hésitez pas à contacter les établissements

Mais pour les actifs le premier conseil va être de toujours restez connecté. En effet même après la fin des inscriptions des formations sélectives, il y a une solution. En BTS, classes prépas ou encore DUT (diplômes universitaires de technologie), les inscriptions dans les établissements se terminaient le 27 août 2018. Selon le ministère l’Enseignement supérieur, cela permettait de « libérer des places progressivement ». de plus les voeux en attende se réduiraient. Le nombre est passé de 86.900 candidats à 79.847. regardez donc la liste d’attente sur Parcoursup !

Autre solution, rien ne vous empêche de contacter directement les établissements pour en savoir plus. Par exemple Sophie étudiante en réorientation francilienne, garde espoir: « J’ai contacté le lycée d’Orléans où je me trouve quatrième sur liste d’attente pour intégrer un BTS études et économie de la construction. On m’a dit qu’il restait deux places vacantes dans la classe et qu’ils étaient sans nouvelles des trois premiers candidats en attente, donc j’ai peut-être une chance »

Regardez les formations hors Parcourus

En effet rien vous empêche non plus de consulter les formations hors Parcoursup. Et puis des places restent encore vacances.

Vous pouvez donc saisir également la CAES (commission d’accès à l’enseignement supérieur) de votre académie. Elle étudiera donc les dossiers des candidats sans place. « Il ne faut pas hésiter à faire appel à la CAES », assure Yves Flammier, le chef du service académique d’information et d’orientation de l’académie de Lyon. « Il n’y a pas de garantie, peut-être que les propositions ne conviendront pas, mais il ne faut pas rester seul face un manque de solution », ajoute-il.

Enfin il vous reste la procédure complémentaire. Elle permet donc de consulter les places vacantes dans les formations et d’y postuler.

Par exemple Jacques, bachelier, a donc trouvé une place en PACES (première année commune aux études de santé) à l’université Paris-Diderot. « Ce n’était pas mon premier choix mais, grâce à une procédure passerelle, je devrais pouvoir intégrer au bout d’un semestre l’une des écoles d’ingénieurs pour lesquelles je suis toujours en attente. C’est sans doute une solution », explique l’étudiant.
Vous avez jusqu’au 21 septembre pour saisir la procédure complémentaire.