fbpx
Campus
Partager sur

Parcoursup 2018: Le ministère dévoile les derniers chiffres d’admissions !

Parcoursup 2018: Le ministère dévoile les derniers chiffres d'admission !
Partager
Partager sur Facebook

Comme chaque jours, le ministère de l'Education nationale met en ligne l'avancement des admissions. A ce jour, on compte un candidat sur trois qui reste encore dans l'incertitude.

Les élèves de terminale sont inquiets concernant leur affectation dans le Supérieur. Sur la plateforme d’orientation post-bac Parcoursup, le ministre de l’Education nationale tente de mettre à jour les chiffres. Chaque jours, on peut suivre en ligne l’avancement des admissions en graphique et en chiffre. Ce jeudi 31 mai à 12h43, un candidat sur trois est encore dans l’incertitude.

Les nouveaux chiffres de Parcoursup dévoilés par le ministère

A quelques jours du bac 2018, les lycéens attendent encore des réponses sur leur affectation dans le Supérieur. La plateforme Parcoursup, qui a remplacé APB, est mise à jour tous les jours. Le ministre de l’Education nationale dévoile l’avancement des admissions avec des graphiques et des chiffres. Les premières réponses Parcoursup ont débutées le mardi 22 mai dernier, et suscitaient beaucoup d’inquiétudes. En un peu plus d’une semaine, 569 322 candidat ont désormais reçu au moins une proposition d’admission post-bac. Un réel progrès quand on sait qu’au départ, seulement la moitiés des inscrits avaient un réponse positive.

Il reste cependant de nombreux inscrits Parcoursup qui attendent que des places se libères. En effet ils doivent patienter jusqu’à ce qu’il y ait des désistements. A ce jour, 205 739 candidats attendent une proposition de formation post-bac. Il y’a aussi 24 537 candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives. Ces derniers doivent se manifester ! Même si la plateforme devrait les contacter par mail, la ministre de l’enseignement Supérieur leurs conseille vivement de prendre les devants.

Des réponses sur Parcoursup très prochainement

Les données de Parcoursup vont bien-entendu changer jusqu’au 14 juillet. En conseil, il faut rester patient. Les listes d’attentes vont rapidement se réduire, sachant que les candidats qui ont plusieurs réponses positives vont libérer des places. En effet, ils doivent respecter un délais de 7 jours pour se positionner, sinon ils perdent leur admission. Cette semaine pourrait alors laisser la place à de nouvelles propositions.

Selon le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer ça va se libérer. « La journée d’aujourd’hui est assez importante car ceux qui ont eu plusieurs réponses la semaine dernière abandonnent certains voeux et vont donc libérer des places ». Il ajoute aussi que « Chacun aura une place. Au moment du bac, ce sera au moins deux tiers des élèves qui auront une réponse positive et ce sera probablement au-dessus de 80%. »