fbpx
Campus
Partager sur

Nouveau MOOC geopolitics & hospitality : J-27 !

Nouveau MOOC geopolitics & hospitality : J-27 !

Ce MOOC aura pour thème "le rôle de la gastronomie et de l’accueil dans les relations internationales".

L’École Hôtelière de Lausanne (EHL), en Suisse, et Grenoble Ecole de Management (GEM), en France, conjuguent leurs compétences pour proposer un MOOC sur la géopolitique des métiers de l’accueil (hospitality) pour comprendre le rôle de la cuisine et de l’accueil dans les relations internationales.

Destiné aux professionnels de l’hôtellerie, aux gourmets ou simplement aux gourmands et amateurs de cuisine, il sera disponible dès le 25 avril 2016 sur la plateforme FutureLearn : https://www.futurelearn.com/courses/geopolitics-hospitality. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.

Fortes de leur expérience respective (la géopolitique pour GEM et les métiers de l’accueil pour EHL), les deux établissements proposent ce MOOC qui sera dispensé sur 4 semaines, à raison de 4 heures hebdomadaires.

Voir aussi >>>> L’ENSTA ParisTech lance son premier MOOC en physique quantique

« Ce premier cours en ligne proposé par l’EHL, s’inscrit dans le cadre d’une volonté stratégique de développer des plateformes d’apprentissage numériques pour nos étudiants, qu’il s’agisse de programmes scolaires en ligne, de cours mixtes (numériques et en salle de classe), ou de nouveaux MOOCs que nous prévoyons de lancer dans les prochains mois », explique Fabien Fresnel, Directeur des études à l’EHL.

Les cours seront dispensés par Yves Schemeil, professeur émérite en science politique de l’Université Grenoble Alpes et enseignant à l’EHL et à GEM. Des maîtres de conférences, des chefs, des maîtres d’hôtel, des sommeliers ainsi que des étudiants et diplômés de l’EHL interviendront également. Ils utiliseront des exemples variés, provenant du monde entier, tout en s’appuyant sur les travaux d’historiens, de philosophes, d’anthropologues et de politologues.

« Ce MOOC repose sur l’analyse de deux disciplines jusqu’à présent étudiées de manière distincte. Il permet d’adopter un point de vue global, tout en rendant accessible un savoir considérable sur les relations géopolitiques du point de vue de l’hospitalité », précise Yves Schemeil.

Le cours permettra aux participants de mieux comprendre le « soft power » exercé par les États via l’accueil et la gastronomie, et de développer un autre point de vue sur les enjeux interculturels.

«L’analyse des relations internationales peut s’avérer complexe. En partant du microcosme de l’hospitalité, on peut se familiariser, de manière plus simple et plus ludique, avec les parallèles existants entre les relations interpersonnelles et diplomatiques (c’est précisément ce dont il est question à l’échelle internationale en géopolitique). En quelque sorte, la cuisine et l’hospitalité apaisent les politiques sociales et internationales.
Un accueil chaleureux autour d’une bonne table renforce les alliances, dissuade les ennemis et permet de faire converger différentes visions du monde, de les globaliser. C’est ainsi que l’on parvient à instaurer un ordre international plus stable et plus harmonieux. Le « soft power » prend le pas sur le « hard power»
explique Yves Schemeil.

Voir aussi >>>> Un nouveau Mooc pour comprendre les enjeux des énergies renouvelables

Dispensé en anglais avec sous-titres, le cours se divise en quatre chapitres :
1. A Philosophy of Food and Mood
2. The Anthropology of Banquets
3. Gastronomy and Hospitality
4. Gastro-diplomacy and the World Order

A propos d’Yves Schemeil

Yves Schemeil, professeur émérite de science politique à l’Université de Grenoble (1997-2015) et professeur de politique globale et comparée à l’Institut Universitaire de France. Il est l’ancien directeur de l’Institut d’études politiques de Grenoble et l’ancien vice-président des Association internationale et française de science politique. Il préside également le comité national pour le recrutement de professeurs d’université en science politique et fait partie de plusieurs conseils exécutifs (ENA, FNSP, CNRS, École polytechnique, Fondation Maison des Sciences de l’Homme), ou de comités d’évaluation (Conseil européen de la recherche, Fondation européenne de la science). Il a enseigné dans plusieurs Masters et Doctorats aux États-Unis, en France, en Suisse, au Japon et au Liban.

Voir aussi >>>> L’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne lance le MOOC Droit des contrats

L’École Hôtelière de Lausanne (EHL)

L’École hôtelière de Lausanne (EHL) incarne les valeurs de l’hôtellerie suisse traditionnelle depuis 1893. Reconnue comme la meilleure école de gestion hôtelière au monde à plusieurs reprises, elle propose des formations universitaires à 2 289 étudiants venant de près de 90 pays différents. Cet établissement a créé et inspiré une communauté professionnelle inégalée de 25 000 gestionnaires d’accueil, ayant tous adopté les valeurs de l’EHL. ehl.edu
L’EHL fait partie du groupe EHL. Elle accompagne les étudiants les plus brillants provenant du monde entier pour construire une carrière professionnelle enrichissante dans le domaine de l’hôtellerie. Détenue par une fondation à but non lucratif, la société E.H.L. (Holding) SA gère le portefeuille d’activités spécialisées, y compris la Lausanne Hospitality Consulting (lhcconsulting.com) et la Swiss School of Tourism & Hospitality (ssth.ch).

Grenoble École de Management (GEM)

Créée en 1984 par la CCI de Grenoble, GEM est l’une des meilleures écoles de commerce françaises (top 6) et européennes (top 20). Elle forme chaque année environ 7000 étudiants et cadres, et dispense plus de 50 programmes de formation dans le monde allant du bac+3 au doctorat. Membre de la Conférence des Grandes Ecoles, GEM est l’une des rares écoles de commerce au monde à avoir obtenu la triple accréditation EQUIS, AACSB, AMBA, gage de la qualité de ses activités.
Depuis 2007, l’Ecole a placé la géopolitique au cœur de sa stratégie et de ses formations car sa compréhension est tout simplement devenue l’une des principales clés de la prise de décision des managers et des entreprises. Parmi les dernières actions en date : un festival annuel, la création du Centre d’Etudes en Géopolitique et Gouvernance (CEGG), l’animation de deux réseaux internationaux, des enseignements, des doubles diplômes avec l’IRIS, une application smartphone, des notes CLES, les rendez-vous mensuels de la Fabrique de l’Intelligence Economique sur Paris, …

Voir aussi >>>> Lancement du 1er MOOC dédié au commerce omnicanal par l’ICD et OpenClassrooms

FutureLearn

FutureLearn est une plateforme d’apprentissage social basée au Royaume-Uni. Elle propose des cours en ligne gratuits dispensés par des enseignants de renommée mondiale. Elle travaille en partenariat avec des universités, britanniques et internationales, des établissements d’enseignement spécialisés ainsi que des centres de recherche d’excellence du monde entier. Toutes ces organisations dispensent des cours de qualité dans le monde entier. Une connexion internet suffit !
L’expérience de la formation FutureLearn repose sur l’interaction sociale : les participants échangent sur leurs méthodes d’apprentissage. FutureLearn est détenu à 100 % par l’organisme The Open University (Royaume-Uni), qui dispose de plus de 40 ans d’expertise dans la formation à distance et en ligne. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.futurelearn.com.