fbpx
Campus
Partager sur

Nantes: 500 étudiants testés après un week-end d’intégration !

Nantes: 500 étudiants testés après un week-end d'intégration !

La rentrée 2020 a déjà été perturbée par la pandémie... 500 étudiants de Nantes vont se faire tester après un week-end d'intégration !

Les tests pour détecter le virus ne cessent d’augmenter en France… Aujourd’hui, c’est 500 étudiants qui se font tous contrôler ! MCETV vous en dit plus…

La rentrée 2020 a déjà un goût particulier. En effet, en août on vous prévenait déjà que la pandémie la perturberait !

Pourtant, ça n’a pas empêché certains de maintenir leur fête de début d’année ! Difficile de maintenir une distance d’un mètre dans ce contexte… 

Il suffit donc d’un cas positif pour que beaucoup de personnes soient contaminés… Maintenir un week-end d’intégration comporte un gros risque !

Pourtant, 500 étudiants de médecin de la faculté de Nantes n’ont pas voulu renoncer à cette tradition… En même temps, pour cette branche d’études, cette coutume est sacrée !

Rappelons quand même que depuis des années, les étudiants de médecine ont dû se calmer… En effet, la justice a interdit certaines pratiques de bizutage !

Nantes: 500 étudiants testés après un week-end d'intégration !
Nantes: 500 étudiants testés après un week-end d’intégration !

500 étudiants de Nantes se font tester !

Ce lundi 7 août, 500 étudiants de la faculté de médecine de Nantes vont se faire tester. En effet, lors de leur week-end d’inté’, neuf cas positifs se trouvaient dans le lot !

Ainsi, l’université n’a pas voulu prendre de risques : tout le monde doit se faire tester ! Les étudiants ont donc dû se rendre à proximité de leur fac pour se faire tester !

En effet, un site a ouvert spécialement pour eux… On espère qu’il n’y aura pas trop de cas positifs !

Le président de l’Agence Régionale de Santé a réagi pour 20 minutes en disant : « Ce genre d’événements sont des moments de risques. Il faut encore travailler pour faire passer des bons messages sur les gestes barrières. »

En attendant d’avoir les résultats, ces étudiants de troisième années devront rester chez eux. Ils auront quand même accès aux cours à distance !

Pourtant, l’ARS a fortement déconseillé à ces derniers de se rendre en stage ! Une bonne initiative lorsqu’on sait qu’ils se rendent en milieu hospitalier !