Campus
Partager sur

Comment les millennials sont-ils en train de changer le monde du travail ?

Comment les millennials sont-ils en train de changer le monde du travail grande
Partage
Partager sur Facebook

Les millennials sont en train de changer profondément le monde du travail, ils ne sont plus séduits par les même mode de recrutement !

Jeudi dernier avait lieu une grande table ronde qui réunissait plusieurs entreprises du luxe et du digital pour discuter des futurs enjeux que poseraient les transformations du monde du travail. Parmi les enjeux évoqués, il y avait celui du recrutement. Les entreprises ont de plus en plus de mal à séduire les jeunes et à attirer de nouveaux employés. En cause, le rapport étonnant que les millennials entretiennent avec le monde du travail ?

Comment séduire les millennials ?

Les millennials, c’est cette génération de jeunes adultes qui sont nés après l’apparition de l’informatique. Ils ont donc grandi avec un clavier et une souris et maîtrise parfaitement les outils informatiques. Ils représentent donc potentiellement une force de travail puissante et parfaitement adaptée aux futurs enjeux du numérique et du digital.

Pourtant, les entreprises ont du mal à mettre la main sur cette force de travail à cause de son rapport déconcertant au travail. En cause, le rejet des méthodes de travail et de management traditionnelles encore utilisées dans les entreprises. Cette jeune génération demande moins d’autorité, plus d’autonomie et qu’une plus grande place soit donnée à leur créativité.

Moins d’intérêt pour la culture d’entreprise

Là où les millennials sont en train de changer profondément le monde du travail, c’est dans leur refus d’adhérer à la culture d’entreprise. Ils ne s’intéressent plus aux grandes entreprises du luxe et n’éprouvent aucune fierté à travailler pour une très grosse entreprise. Ils préféreront systématiquement un travail plus créatif, comme dans une agence de communication à Paris, qu’un travail qui leur semble dénué de sens dans la succursale d’un géant du CAC 40.

Cette façon de déconsidérer les grandes entreprises pose de sérieux problèmes aux géants de l’industrie et du commerce français. Ces entreprises n’ont pas de mal à trouver des candidats pour des postes très techniques et scientifiques qui font toujours autant rêver, notamment grâce aux moyens d’envergure qu’elles offrent. Cependant, elles peinent à remplir les rangs de leurs équipes chargées du digital et des stratégies numériques.

Les entreprises doivent s’adapter

La conclusion de cette table ronde qui regroupait de très grandes entreprises a été la suivante. Les entreprises doivent s’adapter à cette évolution du travail imposée par les millennials. Puisqu’il est improbable que cette génération renonce à des idéaux. Et un mode de vie qu’elle a toujours connu. Il se base sur le confort, l’indépendance et la créativité. Les entreprises doivent réapprendre à les attirer.

Pour cela, elles commencent à mettre en place des nouvelles structures de recrutement. Elles ont bien compris qu’elles ne pouvaient plus attendre que les candidats viennent les trouver et elles commencent à aller les chercher directement sur le net. Par ailleurs, elles acceptent de plus en plus de laisser une certaine autonomie à leurs employés.

Le télétravail, par exemple, est en pleine expansion et il témoigne bien de ce désir d’indépendance et d’effacement de la hiérarchie de cette génération. Ceux que l’on appelle les digital nomads optent également parfois pour le statut d’auto-entrepreneur. Ainsi, ils peuvent jouir d’une plus grande liberté et donner libre cours à leur créativité.