fbpx
Campus
Partager sur

Macron à la Sorbonne veut que les étudiant parlent deux langues en 2024

Macron à la Sorbonne veut que les étudiant parlent deux langues en 2024

Emmanuel Macron souhaite que les étudiants parlent deux langues européennes à l'issue de l'année 2024. Un plan qui passe par des échanges plus importants.

Hier, le président français, Emmanuel Macron, s’est rendu dans le Grand amphithéâtre de la Sorbonne. Devant une salle de 800 personnes composée en majorité d’étudiants, le chef de l’Etat n’a pourtant pas réellement parlé de la condition étudiante. Ce qui en a agacé certains. « Emmanuel Macron vient présenter son programme pour l’Europe à la Sorbonne. Mais venir dans une université sans parler de la situation des universités, c’est hypocrite », a notamment raillé Jaspal de Oliveira Gill. La présidente du syndicat étudiant UNEF Paris 1 a même publié une tribune sur RMC.

Les étudiants devront parler deux langues d’ici 2024

Mais sa position sur l’Europe est clairement dans le centre de la vie étudiante. En effet, les Français sont malheureusement réputés pour leur niveau limiter des langues étrangères. Dans les pays scandinaves par exemple, tous les habitants ont un niveau d’anglais courant, ce qui facilite les échanges. Si bien qu’à l’issue du volet sur l’imposition sur les sociétés, le président a aussi incorporé les étudiants dans sa politique. « Chaque étudiant devra parler au moins deux langues européennes d’ici à 2024 »,a déclaré Emmanuel Macron.

Mais pour faciliter cet apprentissage, Emmanuel Macron ne prévoit pas des cours spécifiques. Mais des échanges internationaux d’étudiants. A cette date, il prévoit « la moitié d’une classe d’âge doit avoir passé, avant ses 25 au moins, 6 mois au moins dans un autre pays européen ». Un renforcement des échanges en Erasmus ? On sait que le programme d’échange européen est en pleine expansion. Mais ce n’est pas le seul moyen d’y arriver.

Macron souhaite créer une identité européenne avec les études

En effet, Emanuel Macron a annoncé, selon le Figaro Etudiant, qu’il souhaitait créer des universités européennes. Un réseau qui deviendrait « des lieux d’innovation pédagogique et de recherche d’excellence. Avec de véritables semestres européens et des diplômes européens ». un réseau continental d’université qu’Emmanuel Macron annonce dès 2024. Même si c’est cette année qu’elle devrait commencer à se développer.

Pour Emmanuel Macron, cet échange est primordial dans la reconnaissance de l’identité européenne. En effet, le présidente a déclaré que « partout, quand un Européen voyage en Europe, il se sent un peu plus que Français, Allemand ou Néerlandais. Il se sent Européen parce qu’il a en lui une part de l’Europe et de son multilinguisme ».