fbpx
Campus
Partager sur

Lycée: pourquoi les élèves ne seront pas tous accueillis le 22 juin ?

Lycée: pourquoi les élèves ne seront pas tous accueillis le 22 juin ?
Partager sur Facebook

Les colèges et les écoles vont devoir rouvrir leurs portes bientôt. Pour autant, le lycée ne va pas pouvoir accueillir tous les élèves.

Macron a dit que les collèges allaient bientôt rouvrir leurs portes. Néanmoins, le lycée pourrait bien déroger à cette règle car tous les élèves ne pourront pas y aller.

Dimanche 14 juin, Macron a pris une nouvelle fois la parole autour du Covid 19.  Le président a mis l’accent sur les nouvelles mesures autour de l’éducation. Il a dit que les collèges et les écoles allaient devoir rouvrir leurs portes.

« Les collèges se préparent à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales » a t-il dit.

Ainsi, les élèves vont devoir retrouver le chemin de l’école et cela devrait un peu soulager les parents. Certains lycées en zone verte avaient déjà rouvert leurs portes et certains ados s’y rendaient lors de la deuxième phase du confinement.

Néanmoins, il semble bien que toute la France soit touchée par cette mesure. Pour autant, elle a quelques petits soucis. En effet, un lycée ne pourra pas ouvrir aussi aisément ses portes qu’un collège.

Lycée: pourquoi les élèves ne seront pas tous accueillis le 22 juin ?

Lycée : pas les mêmes mesures que pour les écoles !

Macron a été formel sur le fait que l’école serait à nouveau obligatoire. Néanmoins, cela ne semble pas s’appliquer aux lycées. En effet, certains lycées ne pourront pas avoir tous les élèves dès le 22 juin. Il va falloir un peu de temps pour que cela se mette en place.

« Le fait que les lycées professionnels ont déjà bien rouvert et s’agissant des lycées généraux et technologiques, il y a encore une montée en puissance » a confié Jean-Michel Blanquer sur Europe 1.

En plus, le lycée connaît un frein sur l’accueil des élèves à cause des « raisons sanitaires et pédagogiques ».En effet, il accueille bien plus d’élèves que dans une école ou dans un collège. Ainsi, cela explique la « vision différente de ce qui se passe au lycée« .

Il y a donc une plus forte crainte d’une reprise épidémique autour des lycéens que des collégiens. Cela semble donc causer problème.