fbpx
Campus
Partager sur

Lycée: une enseignante suspendue avec un post Facebook sur une élève

Lycée: une enseignante suspendue avec un post Facebook sur une élève
Partager
Partager sur Facebook

Une enseignante de lycée a publié une perle d'une élève de sa classe sur Facebook. Le post étant devenu viral, elle a été suspendue.

Si parfois il faut faire la guerre aux étudiants de lycée sur les Réseaux sociaux quand ils se moquent de leur professeur, l’inverse peut se produire. En effet, en Argentine, c’est une professeure d’anglais qui a été épinglée. En effet, cette dernière s’est moquée d’une élève en publiant les perles de son devoir sur les réseaux sociaux. Elle a été suspendue selon le quotidien El Pais pour ne pas avoir respecté son élève de lycée.

L’image publiée sur Facebook est devenue virale

Sur l’image qui a été publiée sur le réseau social, on peut lire l’énoncé du devoir. « Ecrivez ce que vous avez fait la semaine dernière », voilà sur quoi les élèves devaient se pencher. Mais l’élève n’a effectivement pas tout compris et lui a répondu… en espagnol. Bien évidemment, même dans le meilleur des cas, cela pousse à rire. Mais celle-ci s’est empressée de tout publier sur les réseaux sociaux en ajoutant le commentaire « ils ne cesseront jamais de me surprendre ».

Mais malheureusement pour l’enseignante qui pensait le publier en privé, son post a été rapidement partagé. Si bien qu’en circulant sur le mur de plusieurs amis, il a fini par atteindre les murs Facebook de ses étudiants de lycée. Et du coup, la pauvre étudiante piégée a subi rapidement les moqueries et les railleries de ses camarades. C’est ce qu’a révélé sa mère lors d’u!ne diffusion de reportage dans l’émission Todo Noticias.

La professeure de lycée suspendue

Celle-ci a d’abord commencé à contacter la professeure de lycée, afin que le post soit retiré. Mais le compte de l’enseignante était passé en privé et il était totalement verrouillé. Du coup, la mère a décidé de contacter les médias. Le problème étant devenu public. Du coup, plusieurs parents sont venus se plaindre auprès du lycée et ont décidé d’ouvrir une enquête pour cyber-harcèlement.

L’enseignante a donc été démise de ses fonction suite à son post. Elle a été mise à l’écart pour plusieurs mois. Le journal El Pais explique que c’est la première fois qu’un tel problème survient dans un lycée en argentine.