fbpx
Campus
Partager sur

Lycée: les demi-groupes prolongés en janvier à cause de la Covid-19 !

Lycée: les demi-groupes prolongés en janvier à cause de la Covid-19 !

La reprise totale des cours au lycée risque d'être menacée... Avec la Covid-19, le maintien des cours en demi-groupes devrait être maintenu.

Pas si facile d’être au lycée en cette période de Covid-19. Alors que la pandémie menace encore l’Hexagone et le reste du monde, Jean-Michel Blanquer annonce le maintien des demi-groupes. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Eh bien, les choses vont de mal en pis, somme toute. Alors que les lycéens s’attendaient à reprendre les cours en bonne et due forme, les règles du jeu ne changent pas.

Si l’on s’attendait à ce que les cours au lycée reprenne normalement, il faudra encore attendre. Le 20 janvier ne sonnera donc pas la fin des cours en demi-groupe. La barbe…

Il faut dire que la crise sanitaire continue de menacer étudiants, collégiens et lycéens de part et d’autre du globe. Qu’à cela ne tienne : il va falloir s’armer de beaucoup de patience pour retrouver un train de vie normal.

Pour l’heure, Jean-Michel Blanquer n’envisage pas un retour à la normal. Rappelons que 70% des lycées n’accueillent que la moitié de leurs effectifs. Ce, malgré un désir de plus de flexibilité.

Une situation qui, bien sûr, ne risque pas de s’arranger de sitôt à ce stade. Ce, malgré les tests de dépistage mis en place depuis janvier dernier au lycée.

Lycée: les demi-groupes prolongés en janvier à cause de la Covid-19 !
Lycée: les demi-groupes prolongés en janvier à cause de la Covid-19 !

Pas de reprise totale des cours sur les bancs du lycée !

Comme l’an dernier, on envisage aussi le report des épreuves, notamment celles de spécialité. Bien que le prolongement des vacances de février ne soit pas « à l’ordre du jour », a annoncé Blanquer.

La Covid-19 menace donc le bon déroulement des épreuves et le retour à la normale au lycée. Ce, malgré la bonne volonté du gouvernement à vouloir assouplir certaines règles.

« La situation épidémique étant ce qu’elle est, on est obligés de revenir sur cette mesure d’assouplissement », a dit le ministre de l’éducation. Pour la faire courte : les demi-groupes restent la norme au lycée.