fbpx
Campus
Partager sur

Loi travail: Paris 8 vote le blocage de l’université

Loi travail: Paris 8 vote le blocage de l’université
Partager
Partager sur Facebook

La mobilisation contre la loi travail continue chez les jeunes. Aujourd'hui, mercredi 23 mars, l'université Paris 8 a voté le blocage pour la journée de mobilisation du jeudi 24 mars.

Depuis plusieurs semaines les principaux syndicats étudiants appellent à la mobilisation contre la loi travail avancée par le gouvernement. Demain, jeudi 24 mars, aura lieu la troisième manifestation lancée par l’UNEF. En outre de la protestation dans la rue, de nombreux blocages d’universités ont eu lieu. Des votes sont organisés lors d’assemblées générales pour décider. Enfin, les universités, elle-même, on avaient déjà décidé de fermer leurs portes en vue des mobilisations. Lee syndicat étudiantUNEF s’est récemment déclaré contre ces fermetures. Les étudiants de l’université Paris 8 ont voté aujourd’hui en faveur d’un blocage, une décision qui est loin de faire l’unanimité.

La semaine de la lutte contre le racisme de Paris 8 freiné par le blocage

L’université Paris 8 et ses étudiants organisent une semaine des arts et de lutte contre le racisme. Une semaine de débats, de conférence et de discussion pour informer et sensibiliser les étudiants sur des questions de société qui ont de l’importance dans le contexte actuel. Mais après le vote du blocage lié à la contestation de la loi travail le jeudi 24 mars, les évènements organisés par les étudiants pour les étudiants ne pourront être tenu. Un des organisateurs de cette semaine s’est confié à MCE et ne cache pas son indignation, « je suis totalement contre ces blocages » affirme-t-il. Il vise en particulier la façon dont les votes sont organisés et le manque de communication. « Ces assemblées générales sont faîtes sans concertation, ils font cela dans leur coin », a-t-il déploré avant d’ajouter que « les organisateurs de ce vote ont recouvert les affiches d’information sur la semaine de lutte contre le racisme avec les leur sans en parler. » L’organisateur veut juste « permettre à tous les étudiants de participer aux débats ».

La mobilisation contre la loi travail a déjà entrainé des blocages

Depuis plusieurs semaines des établissements avaient déjà subi des blocages. Ceux-ci sont soit votés par les étudiants lors des fameuses « AG », soit ce sont l’administration qui décide de fermer les portes par anticipation. La semaine dernière Paris 8 avait été bloquée par près de 150 étudiants en marge de la manifestation contre la loi travail.