fbpx
Campus
Partager sur

Logement: pourquoi les propriétaires devraient louer plus facilement aux étudiants ?

Logement: pourquoi les propriétaires devraient louer plus facilement aux étudiants ?

Si généralement, les propriétaires sont réticents à l'idée de louer aux étudiants, ils pourraient tirer d'énormes avantages à privilégier ce choix !

S’il est des propriétaires qui refusent de louer leur appartement aux étudiants… Sachez qu’ils ont tort ! En effet, louer un logement à un étudiant n’est pas un risque pour le propriétaire, « c’est même ce qu’il y a de plus sûr », explique Mariano Kostelec, co-fondateur de la société, plateforme européenne leader de la location de logements étudiants. « Avoir des étudiants comme locataires permet de louer sur du moyen et du long terme et comprend bien d’autres avantages que n’offre pas la location saisonnière », explique Mariano Kostelec. Cela est notamment rendu possible grâce à la loi ALUR, voté en 2014 par l’intermédiaire de l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot. Ce texte de loi a pour but de faciliter les rapports entre les loueurs et leurs propriétaires, un avantage non-négligeable sur un statut étudiant.

Louer aux étudiants est un avantage ?

L’avantage qu’aurait donc un propriétaire, c’est avant tout la possibilité de « louer sur de longues périodes sans avoir à publier fréquemment des annonces, d’avoir moins de locataires sur de courtes périodes ce qui diminue le risque d’annulation et permet aussi de faire des économies conséquentes », explique le responsable d’Uniplaces qui voit aussi en l’étudiant un investissement sûr dans un logement: « les étudiants traitent mieux le mobilier ainsi que l’équipement du logement dans lequel ils vivent puisqu’ils y restent plus longtemps que quelqu’un de passage et qui loge seulement quelques jours ou semaines. Selon Uniplaces, les étudiants résident dans un même logement pendant 5 mois en moyenne ».

Les craintes des propriétaires n’ont pas lieu d’être

Si généralement, les propriétaires sont frileux à l’idée de laisser un logement à un étudiant, c’est avant tout la crainte des impayées et surtout de l’état du rendu du logement à la sortie. Pour ce qui est des impayés, il existent de nombreuses assurances qui permettent aux propriétaires de recevoir cette somme du loyer. Mais ce n’est pas tout, il est aussi obligatoire au loueur de détenir un garant. Cette personne, souvent les parents ou une association d’aide au logement, a pour rôle de verser le montant du loyer non payé par l’étudiant. La seule véritable contrainte est celle de l’état des lieux… Mais entre les assurances et la caution, les propriétaires sont fortement couverts. De plus, c’est aussi à eux de biens choisir à qui louer leur chez eux.