fbpx
Campus
Partager sur

Logement: les étudiants ne vont pas pouvoir toucher les APL en 2020 !

Logement: les étudiants ne vont pas pouvoir toucher les APL en 2020 !

C'est une bien mauvaise nouvelle pour les étudiants... Pour l'année 2020, ces derniers risquent de ne pas pouvoir toucher l'allocation APL !

Côté logement, il y a donc fort à parier que les étudiants se retrouvent mis sur le carreau. En effet, ces derniers pourraient ne pas bénéficier des APL cette année. C’est du moins ce qui est à présager. MCE TV vous dit tout de A à Z.

L’année 2020 ne semble donc pas des plus avantageuses pour les étudiants. Hormis la Covid-19 qui fait déjà des ravages de par le monde, les APL pourraient passer à la trappe.

Une « promesse non tenue », pour la présidente de l’Unef, qui déplore le fait que « quand le président s’exprime, normalement, ses propos font foi ».

Ce, malgré le fait que le président l’avait annoncé à la télé… Ainsi, il n’y aura pas d’aide supplémentaire pour les personnes qui font leurs études dans le supérieur.

Seuls les détenteurs des APL ayant des enfants à charge auront droit à cette aide de 100 euros par enfants. Pas de pactole de 150 euros pour les jeunes de moins de 25 ans !

De quoi mettre en rogne tout étudiant dans une situation financière précaire. Pour résumer de manière très simple : pas d’enfants, pas d’Aides personnalisées pour le logement.

Logement: les étudiants ne vont pas pouvoir toucher les APL en 2020 !
Logement: les étudiants ne vont pas pouvoir toucher les APL en 2020 !

APL: les étudiants sans enfants à charge, laissés pour compte par le gouvernement ?

Les étudiants se retrouveront donc une nouvelle fois mis de côté et privés de ce petit pécule qui aurait pu leur sauver la mise… La barbe !

Pour ceux qui touchent le RSA, les règles restent les mêmes. Cela étant, le gouvernement ajoute qu’« une prime de 150 euros sera versée à chaque personne bénéficiant du RSA, de l’allocation de solidarité et des APL ».

Concernant les étudiants sans enfants à charge, c’est une tout autre paire de manche. Ces derniers risquent de se retrouver sans le sou ou dans une situation plutôt délicate.

Concernant les étudiants avec un job à côté, la ministre déléguée au logement a dit au Parisien qu’elle allait « passer à un forfait » plus avantageux. À condition que leurs revenus n’excèdent pas les 7000 par an !