fbpx
Campus
Partager sur

Logement étudiant: Ces personnalités qui ont vécu en colocation

Logement étudiant Ces personnalités qui ont vécu en colocation grande
Partager
Partager sur Facebook

Avant de devenir riches et célèbres, beaucoup d’acteurs, chanteurs, comédiens ou hommes politiques sont passés par la colocation !

Pour nombre d’entre eux, la colocation s’est avérée être la solution pour pallier aux contraintes budgétaires des débuts de carrière. Mais ce mode de vie s’est aussi révélé être un atout de taille sur bien d’autres aspects. Appartager, site leader de la colocation en France, revient sur les raisons qui ont pu pousser certaines célébrités à opter pour la colocation à leurs débuts.

La colocation comme solution pour palier aux contraintes budgétaires des jeunes artistes

Tout artiste en début de carrière connaît des moments compliqués. Les petits jobs s’enchaînent et il est souvent difficile de supporter un loyer seul. La colocation devient alors une solution et bon nombres d’acteurs, chanteurs ou comédiens. Ils n’ont pas dérogé à la règle. Ils ont choisi ce mode de vie pour faire face aux difficultés financières inhérentes à la vie d’un artiste en devenir.

Ainsi par exemple Jude Law et Ewan McGregor ont cohabité à Londres à leurs débuts. Côté français, sans parler de colocation officielle, Baptiste Lecaplain et Kyan Khojandi se sont également mutuellement hébergés pour de courtes durées.

La colocation comme booster de carrière

Dans un univers où les bonnes rencontres sont aussi nécessaires que le talent, vivre avec une personne du même milieu peut être un vrai atout pour sa carrière. Les colocataires peuvent être de bons entremetteurs. Et favoriser des rencontres très bénéfiques pour percer.

Dans les années 90 Justin Timberlake et Ryan Gosling, qui ont par ailleurs toujours été très proches, ont ainsi largement profité de leur vie sous le même toit.

Mêler travail et amusement en colocation

Pour arriver à ses fins, une célébrité doit s’armer de courage et de patience. Et surtout beaucoup travailler. Elle enchaîne les heures d’étude, d’écriture, de castings ou de répétitions. Et souvent les déceptions voire les échecs. Retrouver quelqu’un chez soi peut ainsi s’avérer être réconfortant. La colocation viendra rompre la solitude et être source de décompression.

Notre président, Emmanuel Macron, a testé l’expérience de la colocation lors de ses années à l’ENA à Strasbourg. Lui et ses camarades de la promotion Léoport-Sedar-Senghor, « intelligents et ambitieux », se retrouvaient ainsi régulièrement dans le cadre de longs repas agrémentés de débats et de discussions.

La colocation en préparation d’un film : un accélérateur de complicité

Rien de plus efficace pour apprendre à connaître une personne, ses défauts, ses qualités, ses habitudes et ses manies, que de vivre plusieurs jours ou semaines avec elle sous le même toit. Certains réalisateurs ont donc demandé à leurs acteurs de vivre en colocation un temps. Afin de mieux connaître son ou sa partenaire. Et s’imprégner plus naturellement du rôle.

C’est dans ce contexte, pour le tournage de My Blue Valentine, que Michelle Williams et Ryan Gosling ont vécu en colocation.

Ces exemples sont révélateurs des nombreuses vertus de la colocation. Loyers modérés, vie sociale étoffée et décompression. Ainsi, même si ces personnalités sont aujourd’hui en mesure de s’acheter plusieurs résidences, la colocation a non seulement été une expérience bénéfique pour leur carrière mais parfois même nécessaire à son essor.