fbpx
Campus
Partager sur

Jobs d’été: pour les dernières minutes faut-il penser à l’intérim ?

Jobs d'été: pour les dernières minutes faut-il penser à l'intérim ?
Partager
Partager sur Facebook

Alors que les jobs d'été sont tous en majeure partie occupés. Que faut-il penser de l'intérim ? Une pratique de plus en plus fréquente.

Les jobs d’été sont un passage obligatoire pour chaque étudiant. Permettant de se mettre de l’argent de côté, c’est le rituel des mois d’été. Mais pour certains, c’est un calvaire. Candidature trop tardive ou pas retenu dans un quelconque emploi, se retrouver sur le carreau peut aussi être les prémices d’une année universitaire compliquée. Pas d’argent de côté avant de débuter la nouvelle année universitaire, peut parfois rendre obligatoire le travail durant l’année…

Les avantages de l’intérim en job d’été

Pour cela certains se sont penchés vers une solution qui semble efficace, l’intérim. En effet, ce procédé rassemble beaucoup d’avantages. A savoir la possibilité avec un simple entretien de trouver un job d’été rapidement. Mais ce n’est pas tout, l’avantage c’est aussi la découverte. La découverte d’un secteur inconnu. Un moyen aussi de se former au monde de l’entreprise. L’intérim, c’est presque remplir un CV en quelques missions.

Mais l’autre avantage, c’est aussi la possibilité de choix des missions. Souhaitant travailler plus souvent dans une entreprise plutôt qu’une autre, un intérimaire a la possibilité d’adapter son emploi du temps en fonction de ses envies. L’intérim c’est aussi la possibilité de se fabriquer son propre métier et ses propres conditions de travail.

Il n’y a pas que des bons côtés à l’intérim

Mais l’intérim peut aussi avoir des inconvénients. A l’instar d’un travail étudiant classique, l’emploi du temps, bien que flexible, n’est jamais fixe. on ne peut donc pas réellement savoir ce que l’on va toucher sur une période précise. D’autant que le travail en intérim peut se révéler être un vrai cauchemar. Travail à la chaîne, horaire de nuit, condition de travail difficile… L’intérim c’est être dans une libéralisation du travail. Ce qui signifie que vous pouvez être appelé n’importe quand à n’importe quel moment de la journée. Ce n’est pas forcément l’idéal.

Pour ce qui est de la paie… C’est aussi le grand flou. Selon des témoignages recueillis dans un article de l’Etudiant cela dépend des missions à l’autre. Malgré tout, certains aiment à comparer la pénibilité du travail avec ce qu’il a rapporté. Malgré tout, les primes de fin de mission peuvent rapidement faire grimper la somme sur la fiche de paie. Pour certains, c’est le job d’été parfait.