Campus
Partager sur

Inserm: au cœur de l’innovation et de la découverte !

Partage
Partager sur Facebook

Avec 15 000 chercheurs, scientifiques, ingénieurs, techniciens, l' Inserm est un acteur majeur de la découverte depuis plus de 50 ans !

Depuis 50 ans, L’ INSERM est l’acteur majeur des grandes avancées de la science et de la santé. Du laboratoire de recherche au lit du patient, leurs équipes innovent aussi chaque jour au service du progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies !

Inserm: au cœur de l’innovation et de la découverte !

Dans cette émission spéciale, nous vous proposons de découvrir les témoignages de différents chercheurs de l’Inserm. Didier Letourneur, Sophie Allart et aussi Claire Rabut sont les invités de ce plateau. Et tous ont reçu des prix sur leur travaux.

Ils nous font partager leur expérience et nous expliquent aussi leur passion, leurs métiers dans la recherche et l’innovation. Vous pourrez également découvrir un reportage sur une nouvelle structure au sein de l’INSERM: l’accélérateur de recherche technologique (ART) “Ultrasons biomédicaux”.

Les invités de l’émission spéciale !

-Didier Letourneur, directeur du labo de recherche vasculaire transactionnel CRNS-INSERM. Il a fait ses études à Paris 13 dans l’ingénierie matérielle de 1980 à 1985 pour être graduée en bio-ingénierie avec comme spé les biomatériaux. Travaillant dans les biomatériaux (prothèses vasculaires et aussi orthopédiques). Il a reçu le 24 mars 2016 le prix Georges Winter (la plus haute distinction européenne dans le domaine des biomatériaux).

-Sophie Allart, responsable du plateau technique d’imagerie cellulaire du centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan CNRS-INSERM. Après des études de biochimie à l’INSA de Lyon, elle entre à l’INSERM en 1994. Elle a participé aussi à l’identification et la recherche autour du virus Zika. Elle a reçu le prix de l’innovation Inserm en 2017 pour sa création : un microscope haute résolution pour avoir une meilleure vue des éléments microscopiques.

-Claire Rabut, doctorante à l’Institut Langevin dans l’équipe ondes et images. Une Jeune chercheuse qui a reçu le prix «Best student paper award » dans la catégorie «acoustique biomédicale de l’ASA». Dans son laboratoire de recherche, ils travaillent sur le cerveau. Avec son équipe, elle a créé un système d’imagerie cérébrale en 3D. Il permet d’observer le cerveau et aussi l’activité neuronale chez le rongeur.