fbpx
Campus
Partager sur

Histoire: Cinq choses étonnantes à savoir sur l’ancienne Égypte !

Histoire Cinq choses étonnantes à savoir sur l’ancienne Égypte grande
Partager
Partager sur Facebook

La civilisation égyptienne a de tout temps été une source d’inspiration et de fascination. Ses mystères, ses dieux, ses pyramides ont depuis des millénaires un impact sur l’imaginaire collectif. MCE vous dévoile Cinq choses étonnantes à savoir sur l’ancienne Égypte !

Grâce aux nombreuses traces que les anciens égyptiens ont laissées de leur passage sur cette terre, les archéologues et les scientifiques ont pu découvrir de nombreuses informations sur leurs habitudes quotidiennes. On peut lire leurs mots, voir leurs maisons, goûter leurs plats, pénétrer dans leurs tombes et même toucher leurs corps si bien préservés. Cependant, l’ancienne Égypte garde toujours une part de mystères que la science n’a pas encore réussi à résoudre.

Voici le top 5 des choses étonnantes que les anciens égyptiens nous ont laissés :

1. Les égyptiens adoraient le maquillage

Les égyptiens faisaient aussi très attention à leur apparence. Les hommes et les femmes se maquillaient pour des raisons esthétiques ou thérapeutiques. Du maquillage vert autour des yeux était très en vogue à l’époque, extrait de la malachite et d’autres minéraux de cuivre. L’ocre rouge mélangé à de l’eau était appliqué sur les joues et les lèvres avec un pinceau (ça ne vous rappelle rien ?). Même après la mort les égyptiens prêtaient attention à leur look. Ils maquillaient aussi les cadavres, et souvent des cosmétiques étaient placé dans la tombe du défunt.

2. Ils ont inventé la pâte à dentifrice

Les égyptiens avaient beaucoup de problèmes avec leurs dents. Il était fréquent que leurs pains contiennent du gravier et même du sable ce qui détériorait l’émail dentaire. Bien qu’à l’époque ils n’avaient pas de dentiste, ils ont tout fait pour avoir des dents propres. Des cure-dents ont été trouvés lors de fouilles près de momies, ainsi que des brosses à dents composées de brindilles.

Plus étonnant, les anciens égyptiens ont aussi inventé la pâte à dentifrice, composée d’huile de pieds de bœufs, coquilles d’œufs brûlées, cendres et un peu de pierre ponce. Peut-être qu’elle ne donnait pas une haleine fraîche, mais au moins elle avait le mérite de tuer les microbes et de prévenir les carries.

3. Cléopâtre n’était pas égyptienne

Si vous faites un voyage en Égypte, ne faites pas l’erreur de dire à votre guide que Cléopâtre était égyptienne, elle ne l’était pas ! Sa famille grecque, a émigré en Égypte. Et elle y a vécu pendant plus de 300 ans. Même si elle est née et a aussi grandi sur la terre des pharaons elle a toujours été considérée par le peuple comme 100% grecque.

4. Malbouffe et pharaons en surcharge pondérale

Les égyptiens offraient de délicieux banquets à leurs divinités. Elles profitaient la plupart du temps aux prêtres et à leurs familles. Les recherches ont démontré que cette nourriture avait des graisses saturées qui bouchaient les artères. Les données collectées sur les inscriptions murales et au passage aux rayons X des momies de prêtres ont permis d’en faire la preuve. Elles ont mis à jour des artères endommagées et des affections cardiaques.

On pense aussi que les pharaons souffraient de surcharge pondérale et qu’ils n’avaient pas une allure aussi élancée que l’art égyptienne veut bien nous faire croire. Les égyptiens buvaient beaucoup de vin et de bière, et mangeaient beaucoup de pain à forte contenance de sucre. Les examens médicaux entrepris ont révélé que les anciens régents étaient en règle générale en mauvaise santé et en surcharge pondérale.

5. Attrape mouches humain

Le pharaon Pépi II, fût le dernier monarque de la sixième dynastie. On pense que son règne a duré 94 années. Cependant certains scientifiques pensent que c’était plutôt 64. Ce qui en fait quand même un record de longévité pour l’ancienne Égypte.

Pépi II détestait les mouches (et on peut le comprendre !), pour y remédier, il avait pour habitude de couvrir de miel les corps nus de ses esclaves mâles et femelles pour les empêcher de l’atteindre. Imaginez avoir un tel boulot !