fbpx
Campus
Partager sur

High-Tech : deux étudiants créent des gants qui font entendre le langage des signes

High-Tech : deux étudiants créent des gants qui font entendre le langage des signes

Deux étudiants ont inventé des gants permettant de traduire oralement et en temps réel le langage des signes

Deux étudiants ont créé une invention pour donner la parole aux personnes sourdes et muettes. Avec un budget de 10 000 dollars, ces derniers sont parvenus à fabriquer « des gants connectés » en mesure de retranscrire à l’oral le langage des signes des malentendants.

Les gants connectés déjà récompensé par un prix

Thomas Pryor et Navid Azodi, deux étudiants américains de l’université de Washington sont récemment parvenus au bout de leur projet en arrivant à terme d’une invention ingénieuse : des gants capables de traduire oralement le langage des signes. Equipés de capteurs, ces gants analysent les gestes de leurs utilisateurs et les communiquent via un logiciel disponible sur smartphone, qui se charge ensuite les retranscrire à l’oral. Complètement innovant d’un point de vue technologique, cette invention a déjà permis à ses deux inventeurs de reporter un des prix décernés par la fondation Lemelson et par le Massachusettes Institute of Technology (MIT) d’une valeur de 10 000 euros, la même somme que les deux étudiants ont déboursé pour parvenir à la création des « gants connectés. »

Un accessoire du quotidien

Baptisée SignAloud, Thomas Pryor et Navid Azodi comptent bien faire de leur invention un accessoire du quotidien pour faciliter la communication entre les personnes muettes et malentendantes et le reste de la population. « Les nombreux dispositifs de traduction du langage des signes disponibles ne sont pas faits pour un usage quotidien. Certains utilisent la vidéo, comme donnée d’entrée, tandis que d’autres ont des capteurs qui recouvrent tout le bras ou le corps de l’utilisateur, » commente Thomas Pryor, avant d’ajouter :« Nos gants sont légers, peu encombrants et ne recouvrent que les mains. Ils sont suffisamment ergonomiques pour constituer un accessoire du quotidien, à l’image des aides auditives et des lentilles de contact. » Dans le domaine médical, ces gants pourraient aussi être utilisés pour la rééducation de patients touchés par un AVC.