fbpx
Campus
Partager sur

Harcèlement scolaire: Emmanuel Macron s’exprime sur Snapchat ! (VIDEO)

Harcèlement scolaire: Emmanuel Macron s'exprime sur Snapchat ! (VIDEO)
Partager sur Facebook

Face à la prise de puissance du harcèlement scolaire, Emmanuel Macron s'est exprimé sur Snapchat, en s'adressant directement aux jeunes.

Le harcèlement scolaire est un des fléaux grandissant ces dernières années. Face à cette nouvelle Emmanuel Macron, a voulu s’adresser aux premiers concernés, les jeunes. Il a donc pris la parole sur Snapchat. MCE vous dit tout !

Le harcèlement scolaire envahi les cours de récrés. Il désigne l’action de certains élèves se moquant de ses camarades. Souvent en groupe, ces collégiens ou lycéens se moquent, plus ou moins gentiment de camarades jugés inférieurs. Dans les cas extrêmes, ces brimades peuvent aller jusqu’aux insultes voir même au passage à tabac. Chaque année, des jeunes victimes de cette pratique se donnent la mort, exténués par ces critiques. Un fléau contre lequel il est donc très important de lutter. C’est ce qu’à fait le président;

Face à cela, le rôle des parents et des enseignants est primordial. Ces adultes doivent être à l’écoute des plaintes des enfants. Ils sont garants de leur intégrité morale. Car bien souvent, c’es l’impression de solitude qui poussent ces jeunes à se mutiler, voir pire. Adopter une posture attentive est donc importante. Emmanuel Macron prodigue également d’autres conseils. Il s’explique donc sur Snapchat.

Emmanuel Macron s’élève face au harcèlement !

Sur Snapchat, le président Emmanuel Macron s’est adressé directement aux jeunes, ne leur demandant « qu’une minute d’attention, de silence et de réflexion. » Il s’adresse ensuite aux jeunes. « Dans votre classe, il y a sûrement une personne que vous trouvez bizarre » commence-t-il. « Je vous demande pendant cette minute de vous mettre à sa place. »

Il condamne enfin toutes les formes de harcèlement. « Soit vous continuez à vous taire, à sourire, de temps en temps vous aussi à vous moquer. Alors c’est simple, vous devenez complice de quelque chose qui a un nom. Le harcèlement. » Pour terminer, il propose des solutions. Il appelle par exemple à aider la personne victime, à en parler aux adultes référents. Des paroles qui prônent la prévention de ce fléau grandissant. Une prise de parole qui fera réfléchir.

En s’adressant sur Snapchat, Emmanuel Macron sait qu’il touche les personnes concernés par le harcèlement. Une tactique utile qui, on espère, saura faire changer les mentalités.