Campus
Partager sur

Grand Prix les Jeunes Journalistes de la Chimie: Enquête de Céline et Antoine

Partage
Partager sur Facebook

Pour cette troisième édition du Grand Prix les Jeunes Journalistes de la Chimie, découvrez l'enquête d'Antoine et Céline sur le souvenir traumatique.

4 binômes en compétition pour Le Grand Prix les Jeunes Journalistes de la Chimie !

L’édition 2018 du Grand Prix les Jeunes Journalistes de la Chimie a démarré ! Ils sont huit étudiants, quatre binômes à avoir été sélectionné pour mener l’enquête. Ces binômes se composent de Antoine et Céline, Romane et Cassandre, Jimmy et Benjamin et enfin Marietou et Lucie, tous étudiants en journalisme.
Comme chaque année, l’objectif de ces étudiants est de rédiger un article de 6700 signes mais également de réaliser une interview filmée sur un sujet d’actualité liés à la chimie.
A la clé pour les gagnants 2018 : 5000 euros de dotation par la Fondation de la Maison de la Chimie ! Mais aussi la publication de leur article sur Science et Avenir, le Figaro Santé et Ma Chaîne Étudiante.

Découvrez l’enquête d’Antoine et Céline sur le propranolol

Antoine et Céline sont étudiants à l’école de journalisme de Sciences Po. Pour le Grand Prix les Jeunes Journalistes de la Chimie, ils décryptent le propranolol. Ce médicament serait capable de réduire le souvenir traumatique. Pour comprendre cette chimie et ces mécanismes, ils ont d’abord souhaité en apprendre plus sur le cerveau. Pour cela, ils sont allés à l’ICM (L’institut du Cerveau et de la Moelle épinière ndlr) pour rencontrer des chercheurs. Ensuite, ils se sont rendus au département de psychiatrie de la Pitié-Salpêtrière pour interviewer Farah Hodeib, docteur en pharmacie. C’est là-bas que se déroule l’étude Mémoire Vive sur le propranolol.

A la découverte d’un médicament mystérieux

Le propranolol est un médicament de la famille des bêta-bloquants. Actuellement, on le prescrit donc dans les pathologies du système cardiovasculaire car il permet la diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. Mais, selon l’étude en cours Mémoire Vive, ce médicament associé à de la thérapie permettrait le blocage de la reconsolidation mnésique. Et donc, il permettrait aux victimes de traumatisme d’atténuer le souvenir lié à ce traumatisme.

Pour tout savoir du propranolol, découvrez dès à présente l’enquête de Antoine et Céline et pour plus d’informations rendez-vous sur Mediachimie ! Et enfin, retrouvez tous les épisodes de l’édition 2018 sur mcetv.fr.