Campus
Partager sur

FIMU 2018: Le Festival International de Musique Universitaire débarque à Belfort !

Partage
Partager sur Facebook

Découvreur de talents le Festival International de Musique Universitaire réunit chaque année 100 000 spectateurs autour d’une centaine de groupes qui sont les artistes de demain et cette année le FIMU 2018 débarque dans les rues de Belfort

Voila la 32ème année que le FIMU conjugue la musique au pluriel. Le festival propose toutes les esthétiques musicales du 17 au 21 mai à Belfort. Il est ouvert à tous pour tous. Ancré profondément dans son territoire, le Festival International de Musique Universitaire est aussi tourné vers le monde. Tout cela fait du FIMU un festival à la fois populaire et aussi exigeant. Exigeant dans sa programmation, exigeant dans les valeurs qu’il véhicule. Et aussi exigeant dans les missions qu’il se fixe autour de l’action culturelle.

FIMU 2018: Le Festival International de Musique Universitaire débarque à Belfort !

Depuis 31 ans, le FIMU ambitionne tout simplement de cultiver sa différence. Pour un moment de fête et de partage unique. L’année dernière le parrain du festival était le grand trompettiste Eric Truffaz. Cette année pour la 32ème édition l’instrument à l’honneur est le violon. Et cela en hommage à l’immense DIDIER LOCKWOOD qui sera le parrain du festival 2018.

Au-delà du grand artiste qu’il était, c’était aussi un grand pédagogue qui avait créé une école reconnue dans tout le milieu de la musique pour ses méthodes inventives et en avance sur son temps. Il se réjouissait de venir au FIMU pour se produire sur scène accompagné d’artistes du FIMU, donner des masterclass et une conférence, aller à la rencontre du public et découvrir le festival.

C’est pour toutes ses raisons que le FIMU ne pouvait pas rêver mieux pour mettre à l’honneur le violon et le festival. Aussi, cette édition aura lieu en son honneur. Cet hommage se manifestera de plusieurs façons. Il impliquera des professeurs et des élèves du Conservatoire et des proches de l’artiste.

FIMU 2018: Quelques groupes qui joueront à Belfort cette année

Depuis sa création, le FIMU n’a cessé de se créer une identité propre dans le paysage des festivals français et internationaux. Son ADN résulte de la volonté de mélanger les esthétiques musicales et les publics. Il souhaite proposer une offre totalement diversifiée et sans équivalent. Les styles varient donc des musiques actuelles. Et il y aura ethno, world, jazz, musiques improvisées, nouvelles et aussi aux musiques classiques originaires du monde entier.

Au-delà des esthétiques musicales, la programmation du FIMU est autant tournée vers les scènes musicales internationales que portée par la scène nationale et locale tout aussi novatrice.

Cette année pour le FIMU 2018 seront présents : Kokondo Zaz ( Burkina Faso, Groover Ethno Inoui), Fabulous Sheep (France / Rock Punk), The Blind Sun, Naska, Born Idiot, Ma Pauvre Lucette, Esther, The Loire Valley Calypso, Jo Wedin & Jean Felzine, Ataba Wave (Syrie / Jazz-musique traditionnelle syrienne). Et aussi Akinola Sennon and the Cousoumeh Band (Trinidad and Tobago / Jazz Caribéen), New Art Trio (Corée du Sud / Jazz), Jo Wedin & Jean Felzine ( France, pop Rock).

Et aussi Puddle d’Addle (Japon / Rock nippon), Estère (Nouvelle Zélande / Electro Groove), The Loire Valley Calypso (France / Calypso), Joey le soldat (Burkia-Faso / Hip-hop Electro World). Sans oublier Borchi y su doble redoble (Mexique / Cumbia Electro) Symphony orchestra and Dragan Shuplevski Choir FM – Skopje ( Macédoine / Chœur et orchestre ) etc….