fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: pourquoi le mois de décembre suscite tant de stress pour eux ?

Etudiants: pourquoi le mois de décembre suscite tant de stress pour eux ?
Partager
Partager sur Facebook

Les étudiants sont sujets à un stress énorme durant le mois de décembre. Cette période implique trop de responsabilités et de travaux.

Les étudiants ont la vie dure pendant les fêtes. Le stress arrive à un point tel qu’ils en viennent même à déprimer. MCE TV vous dit tout !

La vie des étudiants n’est pas simple tous les jours, surtout durant le mois de décembre. En effet, d’après Erin Barker, prof de psycho à l’Université de Concordia à Montréal. Le stress des ado est en hausse durant cette période de l’année. Les exams et les devoirs peuvent même être les sources 1ère de la dépression. Ainsi, c’est dans le journal Youth & Adolescence que l’universitaire a parlé du sujet.

Selon elle, « si les étudiants ressentent une pression accrue et ont plus à faire, leurs symptômes de dépression augmentent avec ces sentiments. Le rapport avec le cycle d’étude est frappante (…) Le stress grandit au fur et à mesure que le trimestre avance et culmine avec les devoirs finaux. » Un mode de vie bien différent du lycée par exemple, où les exams ont lieu tout au long de l’année. Les jeunes ne sont donc pas assez préparés à cette nouveauté.

Le stress des étudiants lié au surplus de travail !

Erin Barker a alors mené une étude en comparant deux groupes d’étudiants. Selon elle, ceux qui espacent leurs travaux sur une longue période vont beaucoup mieux. En effet, ils  » n’affichaient pas un niveau élevé de symptômes dépressifs. C’est seulement lorsqu’ils avaient plus à faire qu’ils n’en avaient l’habitude que leur niveau de symptômes augmentait. » Une grave analyse qui indique le manque d’organisation des profs.

« Si les étudiants commencent la session en septembre ou en janvier en étant déjà stressés, ils pourraient avoir besoin de plus d’aide au long de l’année. Il serait alors efficace d’avoir un soutien en cas de crise facilement disponible et accessible à tout moment du trimestre si un étudiant se sentait débordé. » A t-elle alors ajouté dans son article. Ainsi la solution est de demander de l’aide à quiconque pourrait vous en procurer !