fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: la plateforme « Madeleine Café » pour aider les jeunes en détresse !

Étudiants: la plateforme Madeleine Café pour aider les jeunes en détresse !

Une nouvelle plateforme vient de voir le jour pour venir en aide aux étudiants en détresse... Cette dernière s'appelle "Madeleine café" !

Pas facile au quotidien pour les étudiants en France et ailleurs. Pour pallier les problèmes liés à la situation actuelle, une plateforme vient de voir le jour. Il s’agit de « Madeleine café », mise ne place par des universitaires. Cet outil devrait permettre aux jeunes de maintenir un lien en ce temps bien particulier. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Ces temps-ci, les étudiants vivent sur des montagnes russes en somme. Certains d’entre eux se sentent même laissés pour compte face à la crise sanitaire.

Depuis plus d’un an, leur situation n’a pas l’air de s’arranger et les choses vont de mal en pis. Ce qui n’empêche pas certaines structures de se créer pour leur venir en aide.

Par exemple, on a pu voir naître des épiceries solidaires, tandis que les Crous baissent le prix de leurs plateaux repas. Bien sûr, ces mesures à elles seules ne suffisent pas.

Il a aussi été avancé d’ouvrir le RSA aux jeunes encore en études, ce qui ne fait pas l’unanimité. Cela étant, un autre problème réside à travers cette crise : le manque de lien social.

Pour renforcer le lien entre les étudiants, malgré les cours à distance, une plateforme vient de se créer. Elle répond au nom de « Madeleine Café » et vient en aide aux jeunes en détresse.

Étudiants: la plateforme Madeleine Café pour aider les jeunes en détresse !
Étudiants: la plateforme Madeleine Café pour aider les jeunes en détresse !

Les étudiants vont enfin avoir une plateforme pour maintenir le lien social

Bon nombre d’étudiants se retrouvent actuellement en situation d’isolement. Conséquence : un pic élevé de dépression et de mal-être qui pèse sur eux.

D’autant plus que certains d’entre eux vivent dans des conditions plus qu’insalubres. À cela s’ajoute le fait que certains partagent un appartement à plusieurs, sans possibilité de sortir avec le couvre-feu et le semi-confinement.

Qu’à cela ne tienne : des hôtels vont ouvrir leurs portes aux étudiants pour leur permettre de se loger. Cela dit, quid du manque de lien social que génère les cours en ligne ?

Pour les développeurs de « Madeleine Café », il ne s’agit pas « d’un autre lien Zoom passif », loin de là. Il ne s’agira pas non plus « d’éteindre son micro en arrivant pour éviter de déranger les autres ».

Concrètement, les étudiants remplissent un questionnaire sur la base du volontariat. Par la suite, on les recontacte pour un rdv virtuel ou réel, avec des gens qui partagent leur niveau d’études ou leurs centres d’intérêt.

Pour les universitaires en charge de ce projet, il s’agit de créer du lien. Lien qui a quelque peu disparu ces temps-ci, laissant place à une détresse sociale et une santé mentale en déclin.

Pour l’heure, à peu près une bonne douzaine de facs sont représentées à travers « Madeleine Café ». Parmi elles, Lyon 3, Brest, Paris 13, Nanterre ou bien encore l’Université de Cergy.