fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: une plateforme aide les jeunes à remplir leurs frigos à Lyon !

Étudiants une plateforme aide les jeunes à remplir leurs frigos à Lyon !

Les files d'attente pour les aides alimentaires s'allongent toujours plus... A Lyon, des plateformes aident les étudiants à trouver àmanger !

Les « étudiants fantômes » ont donc l’air toujours plus nombreux. Alors que la pandémie dure, et que les restrictions semblent prévues pour encore un moment, une plateforme aide les jeunes à trouver à manger à Lyon !

Car les causes de déprime se font de plus en plus nombreuses chez les jeunes. D’abord, les cours. De moins en moins de présence, de moins en moins de contact et les difficultés semblent ainsi impossible à éviter pendant les études…

Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là. Le premier confinement a en effet provoqué de la détresse psychologique chez un tiers des étudiants,  d’après l’observatoire de la vie étudiante. Une grave crise qui n’a pas l’air de s’améliorer…

Un deuxième lock down et un couvre-feu plus tard, les jeunes ne sortent plus. Ils terminent leurs cours et tombent direct sous couvre-feu, à 18 heures. Pour pas mal d’entre eux, des problèmes financiers arrivent aussi.

Les restos, les bars, et pas mal de structures qui embauchent des étudiants pour l’année doivent en effet rester fermés. Cela conduit donc des jeunes à se tourner vers l’aide des autres. D’où les interminables files d’attente devant les centres d’aide…

Mais des jeunes tentent de leur venir en aide, à l’image de Marion Dolisy Galzy et Anne Wuattier, qui ont créé 1CabasPour1Étudiant du côté de Lyon. Deux objectifs derrière cette initiative : recréer du lien social, et apporter de l’aide aux jeunes en détresse.

Étudiants une plateforme aide les jeunes à remplir leurs frigos à Lyon !
Étudiants une plateforme aide les jeunes à remplir leurs frigos à Lyon !

Lyon : 1 cabas pour 1 Étudiant cartonne !

La plateforme met ainsi en relation un « parrain » et un « filleul ». Le premier apporte donc son aide au second… Mais pas uniquement une aide financière. La nourriture joue certes un rôle central. Mais le contact semble aussi primordial.

« Cette initiative a pour vocation de répondre à un besoin d’aide financière. Mais pas que« , nuance l’une des créatrice d’1 cabas pour 1 étudiant dans les colonnes de Lyon Mag. Car la détresse des jeunes demande aussi des réponses humaines.

Les deux créatrices mettent ainsi l’accent sur « la création d’un lien dans le quartier ». Visiblement, pas mal de jeunes en difficulté en avaient besoin. « Ce sont des témoignages que nous avons dans ce sens. »

Les deux femmes cherchent aussi à inciter les étudiants à se rapprocher de leur plateforme. « Pas de gêne ou de honte », insistent-elles. Les besoins sont nombreux, et tous les coups de mains semblent bienvenus.

« Les familles qui donnent le font avec leur cœur et pas du tout avec une notion de pitié. » Plus de 1000 personnes ont ainsi eu recours à la plateforme créée par les deux femmes. Mais l’initiative n’existe pour l’instant qu’à Lyon…

Si les collectes et les rencontres continuent de fonctionner sur cette belle voie, sans doute qu’1 cabas pour 1 étudiant pourra prêter main forte dans d’autres grandes villes !