fbpx
Campus
Partager sur

Des étudiants d’Oxford luttent contre la viande rouge à la cantine !

Des étudiants d’Oxford luttent contre la viande rouge à la cantine !

Les étudiants de l'université d'Oxford on pris une décision drastique, voire radicale... Ils ne veulent plus de viande rouge à la cantine !

C’est un secret de polichinelle : la viande rouge ne fait pas vraiment le lit de la santé. En grande quantité, en tout cas. Qu’à cela ne tienne, les étudiants d’Oxford veulent bannir cet aliment de leur cantine. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Depuis à peu près une dizaine d’années voire plus, on a affaire à des changements au niveau de notre alimentation. De plus en plus se rendent compte que nous pouvons nous passer de viande.

D’autant plus que chez les étudiants, celle-ci pèse vite sur le budget. Il n’est donc pas rare que ces derniers l’évincent de leur liste de courses.

Un moindre mal pour un bien, à l’heure où la viande rouge n’a pas bonne presse. Il faut dire que les modes de vie végétariens, flexitariens et vegans se développent de plus en plus.

C’est plus écologique, plus économique, plus éthique mais aussi plus sain. Aux grands maux, les grands remèdes : les étudiants d’Oxford ont dit non à la viande rouge.

Une mesure « draconienne » qui concerne notamment la viande bovine et l’agneau, rayé des cartes du campus d’Oxford, comme le rapporte le Daily Mail. À l’initiative : l’Union des étudiants.

Des étudiants d’Oxford luttent contre la viande rouge à la cantine !
Des étudiants d’Oxford luttent contre la viande rouge à la cantine !

Oxford: le syndicat étudiant milite pour éviter la surconsommation de viande

Ce syndicat étudiant et ses 22 000 membres ont en tout cas fait pression auprès de l’administration pour qu’Oxford accepte cette mesure. Une approche certes, drastique mais louable.

Cela montre que les étudiants aussi se soucient des enjeux climatiques mais aussi du sort des animaux et de leur condition de vie dans les abattoirs.

D’après le syndicat, « l’interdiction du bœuf et de l’agneau […] est une stratégie réaliste et efficace qui permettrait à l’université d’atteindre son objectif environnemental de 2030″. 

Inutile de vous dire que cette mesure ne remporte pas que des adeptes… Certains estiment que la viande locale à elle seule permettra de réduire son empreinte carbone et d’offrir une meilleure vie aux bœufs et agneaux.

Cela étant, le végétal convainc petit à petit, lentement mais sûrement. D’après la WRI, il sera très dur de manger des produits d’origine animale d’ici 2050.