fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: fabriquer son propre désinfectant peut être dangereux !

Étudiants: fabriquer son propre désinfectant peut être dangereux !

En situation précaire, de nombreux étudiants décident de créer eux-mêmes leur désinfectant. Mais ce n'est pas sans risque pour la santé !

La précarité des étudiants continue de s’aggraver. Pour y remédier, beaucoup de jeunes se tournent vers des recettes à faire soi-même. Mais attention quand il s’agit de désinfectant… MCE TV vous dit tout de A à Z !

Fabriquer sa lessive ou son liquide vaisselle est une très bonne idée. Cela permet de faire des économies précieuses. Mais attention, toutes les recettes maison ne sont pas bonnes. Au contraire !

Avec la crise sanitaire, des recettes de désinfectants pour les étudiants voient le jour partout sur le net. Or, fabriquer son propre nettoyant n’est pas sans risque. Loin de là !

En effet, les médecins s’inquiètent aujourd’hui de cette nouvelle tendance. Selon eux, ces désinfectants maison sont tout d’abord inefficaces. Or, l’objectif d’un nettoyant est de protéger celui qui l’utilise. Logique ! Surtout en pleine période d’épidémie.

Du coup, un produit inefficace ne protège pas car il désinfecte mal. Pire encore, il pousse les étudiants à faire moins attention après l’avoir utilisé.

Voilà pourquoi il vaut mieux choisir un désinfectant professionnel plutôt que de le fabriquer soi-même. Simple. Basique.

Par ailleurs, la composition d’un désinfectant est très précise. Eh oui, ça ne s’improvise pas ! Il faut savoir que l’éthanol est le produit le plus efficace contre les virus. Cependant, son efficacité dépend aussi des produits avec lequel il est mélangé. MCE TV vous en dit plus !

Étudiants: fabriquer son propre désinfectant peut être dangereux !
Étudiants: fabriquer son propre désinfectant peut être dangereux !

Étudiants: les désinfectants maison présentent un risque pour la santé

En plus d’être inefficaces, les désinfectants à faire soi-même pour les étudiants sont très nocifs. Ça commence à faire beaucoup !

Beaucoup de recettes proposent ainsi de mettre des huiles essentielles pour l’odeur. Or, elles peuvent provoquer de grosses réactions allergiques. Aïe !

De même, si vous vous exposez au soleil après avoir été en contact avec ces huiles, votre peau peut être très fragilisée. Attention là encore ! Enfin, l’alcool contenu dans ces huiles peut aussi très mal réagir avec d’autres produits de la recette. Bref, on oublie !

Tout d’abord, les étudiants doivent faire attention à la quantité d’alcool que contient le désinfectant. C’est sans doute le plus important !

Par exemple, le gel hydroalcoolique doit contenir entre 60 et 80% d’alcool. C’est ce qui est recommandé. Sinon il est inefficace !

De même, les alcools forts ne contiennent que 40% d’alcool. Inutile donc de vous laver les mains à la vodka ou au rhum ! En plus de faire du mal à votre portefeuille et à votre peau, cela ne servirait à rien du tout. Le fiasco !

Surtout, il ne faut pas oublier que la concentration d’alcool change quand il est mélangé. Du coup, même de l’alcool ménager contenant 80% d’éthanol est inefficace si vous le diluez trop.

Voilà tout le problème derrière les recettes de désinfectants pour étudiants. En effet, si vous ajoutez du gel d’aloès et des huiles essentielles, comment savoir s’il contient au moins 60% d’alcool ? C’est simple : vous ne le saurez pas !

Vous l’aurez compris, l’idéal est donc de se fier aux produits homologués. C’est le seul moyen d’avoir un désinfectant efficace et sain pour la peau. Désormais, vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant !