fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: des espaces de travail partagés pour lutter contre la solitude !

Étudiants: des espaces de travail partagés pour lutter contre la solitude !

Les étudiants ne peuvent plus aller à la fac. Et nombre d'entre eux ressentent une certaine solitude. Alors une nouvelle idée vient d'arriver.

Il n’est pas simple d’être un étudiant en 2021. Cela fait bientôt un an que les facs font quasiment que des cours sur les ordinateurs. Les jeunes ont envie de retrouver les bancs des classes. Car petit à petit une détresse psychologique mais aussi la solitude s’installe chez la plupart d’entre eux.

Il faut dire que toute la journée, ils doivent suivre les cours de chez eux. Il n’y a donc plus d’interactions entre les élèves. Les bibliothèques étant fermées, aucun moyen de se retrouver pour travailler. Alors, la plupart d’entre eux commencent à se sentir seuls.

Surtout qu’on le sait, les logements étudiants ne sont pas connus pour être des palaces. Alors dans 18 m2, il est facile de tourner en rond et de déprimer. Et même si l’Etat essaie de rassurer, les étudiants se sentent incompris.

Frédérique Vidal, la Ministre de l’Enseignement Supérieur autorisait récemment les facs à rouvrir un jour par semaine. Cela arrivait après les tentatives de suicides de plusieurs d’entre eux et de nombreuses manifestations. Mais une nouvelle idée vient tout juste de sortir.

Des espaces de « co-working » ouvrent leurs portes à des jeunes pour qu’ils puissent se retrouver pour travailler ailleurs que de chez eux. Un exemple vu par France Bleu à Chambéry. L’espace accueille gratuitement les élèves pour qu’ils puissent travailler.

Étudiants: des espaces de travail partagés pour lutter contre la solitude !
Étudiants: des espaces de travail partagés pour lutter contre la solitude !

Etudiants : des espaces de co-working pour sortir de son quotidien

En Haute-Savoie, un espace de co-working a ouvert ses portes aux étudiants. Le gérant explique qu’il trouve ça nécessaire pour les jeunes. « Ils pourront voir du monde, rencontrer des professionnels d’autres milieux, partager un café.« 

Une vraie bouffée d’air frais pour ceux qui ressentent une certaine solitude. Il faut dire que vu les nouveaux cas de covid-19, les facs ne rouvrirons pas de ci-tôt. Un moyen aussi de se concentrer plus facilement que chez soi. Lucie, interviewée par France Bleu se confie.

« Chez moi, je suis très facilement déconcentrée, alors qu’ici, je ne touche pas à mon téléphone, je me concentre à fond sur mes cours. » Mais plus que le côté cours, la jeune fille peut aussi parler avec des gens, ce qui lui fait un bien fou. Et on la comprend vraiment.

« J’ai pu discuter avec des gens qui m’ont rassuré sur mon parcours, je n’étais pas certaine de mon choix de filière ». Une aide psychologique qui fait du bien à la jeune fille. Un tiers des étudiants se sentent perdus et ne croient plus au futur d’après un sondage Ipsos. La solitude n’est donc pas facile à gérer.

Pour bénéficier de l’accès à ces locaux de Chambéry, il suffit alors de montrer une carte étudiante. Et on le rappelle, l’accès est totalement gratuit. Alors pour tous les étudiants n’habitant pas trop loin, n’hésitez pas à vous rendre à l’espace 079. Une vraie bouffée d’air frais !