fbpx
Campus
Partager sur

Etudiants: Emmanuel Macron cherche des solutions face à leur détresse !

A l’aube d’un troisième confinement, les étudiants espèrent qu’Emmanuel Macron va trouver des solutions pour les aider

Pouvons-nous vraiment y échapper ? Pas vraiment. En effet, un 3e confinement devrait être annoncé par Emmanuel Macron d’ici quelques jours. Peut-être même dès ce week-end. Mais face à cela, comment les étudiants vont-ils réagir ? Eux qui ont beaucoup de mal à suivre leurs cours et font tout pour ne pas sombrer dans la dépression.

Car oui, devoir rester cloîtrer chez soi reste compliqué pour tout le monde. Mais pour les jeunes, cela peut parfois être encore plus dur à vivre. Suivre des cours en visio n’a pas le même impact qu’en se trouvant sur les bancs de l’école. Nous sommes beaucoup moins attentifs et retenons beaucoup moins ce que dit le prof.

Si vous rajoutez à cela les bars et restos fermés, les étudiants peuvent tout simplement péter une durite. En effet, décompresser après une grosse journée autour d’une pinte a toujours fait du bien. Mais cela n’est plus possible depuis plus d’un an à présent.

Eh oui avec l’arrivée d’un 3ème confinement, la réouverture des bars, boîtes de nuit et restos pourrait, une fois encore, se voir repoussée. Alors quelles solutions va proposer le Président de la République aux étudiants ? D’autant plus que selon RTL, un sondage montre que « près des deux tiers des jeunes âgés entre 18 et 25 ans (61%) estiment que la crise sanitaire « aura des conséquences négatives sur leur santé mentale. « Un peu » pour 42% d’entre eux et « beaucoup » pour 19%. »

Certes, Emmanuel Macron a tenté de trouver de quoi aider les jeunes. En proposant: « les étudiants doivent pouvoir revenir à l’université un jour par semaine dans des amphis avec une jauge maximum de 20% ». Mais avec le 3ème confinement, les établissements se verront fermés et il sera impossible de se rendre à l’université.

Etudiants: Emmanuel Macron cherche des solutions face à leur détresse !
Etudiants: Emmanuel Macron cherche des solutions face à leur détresse !

Les étudiants demandent l’aide d’Emmanuel Macron

Car oui, Jean Castex s’est voulu rassurant sur ce point. Rappelant que même en devant rester à la maison, des exceptions existaient. Les jeunes pourraient faire partie de ces exceptions : « Même quand on se confinait, on a pu, parfois, prévoir un certain nombre d’exceptions. Est-ce que compte tenu de la réalité des étudiants, on les fait rentrer dans les exceptions ? À quel moment ? Même s’il faut rester très prudent ».

Reste donc à savoir si le Premier Ministre va tenir le même discours une fois que nous nous verrons forcés de rester à la maison. Mais des représentants de La République en Marche tenaient le même discours que Jean Castex. Indiquant que « même si on doit renforcer les contraintes, on ouvrira les universités ».

Mais pour le moment, il s’agit que de mots. Personne ne sait si la situation va vraiment s’arranger et si les étudiants vont se voir écoutés. Nous devons déjà faire preuve de patience. Attendre les mots du Président dans quelques jours. Histoire de savoir, dans un premier temps, si nous allons être confinés dès cette semaine ou si nous allons devoir encore attendre plusieurs jours.