fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: les plus diplomés ne seraient pas les mieux payés !

Étudiants: les plus diplomés ne seraient pas les mieux payés !

Petite surprise ! Les étudiants aux plus longues études n'ont pas forcément le plus haut salaire... Ils choisissent d'être payés moins !

Les étudiants français restent longtemps à l’école… Mais pas forcément pour gagner plus ! Le diplôme permet certes une sécurité de l’emploi. Mais les plus diplômés ne sont pas les mieux payés !

Car la crise sanitaire touche tout le monde. Les deux confinements ont ainsi attaqué les habitudes des Français. Alors que certains métiers semblent privilégiés, il a fallu se rendre compte d’une chose : d’autres sont indispensables.

Les caissiers, soignants et autres éboueurs ont ainsi pris la lumière. Alors que leurs métiers reçoivent moins de considérations. Les étudiants ont donc un choix crucial à faire pour leur vie.

Le diplôme ne garantit donc pas le travail. Car certains métiers restent indispensables. Pour autant, le covid oblige les sociologues et les économistes à repenser la France. Et aussi le futur de l’économie.

Ainsi, la France fait partie des pays où les études vont le plus loin. Environ 45% des étudiants font ainsi des études longues. Ce qui amène les analystes à imaginer le futur post covid différent.

Le diplôme ne fait pas le salaire !

Même si la période semble terrible pour les jeunes, les économistes placent leurs espoirs en eux. Un journaliste et un sociologue sortent ainsi le livre Génération surdiplômée – Les 20% qui transforment la France.

Monique Dagnaud, sociologue, et Jean-Laurent Cassely, journaliste, semblent ainsi sûrs de leur fait. Non, le diplôme ne fait pas que les travailleurs sont plus ou moins payés. Mais leurs idées vont compter !

Pour les deux auteurs, les étudiants les plus diplômés vont entraîner un changement dans le monde. Et pour commencer, en France. Car ils vont devoir composer un futur après avoir connu le covid

Et qu’ils doivent aussi faire face à de grands défis. A commencer par le changement du climat. « Le diplôme va leur servir, assure ainsi Jean-Laurent Cessel. Le fameux monde d’après sera aussi inventé par les diplômés. »

Étudiants: les plus diplomés ne seraient pas les mieux payés !
Étudiants: les plus diplomés ne seraient pas les mieux payés !

Bien choisir sa filière pour les étudiants

Comme pour le grand changement qu’a amené Uber, il pourrait donc y avoir un nouveau bouleversement. En partie grâce ou à cause de la longue période de covid. Les étudiants se retrouvent ainsi enfermés…

Mais surtout obligés d’innover « que ce soit pour s’insérer sur le marché du travail ou prendre du recul et abandonner la course vers les métiers qui n’ont pas de sens. » Il faut donc repenser le monde que l’on connaît…

« On sent que ça phosphore en ce moment », assure donc le journaliste. Les étudiants se préparent ainsi à sortir de leur boîte, une fois le covid derrière eux. Il sera alors temps d’imaginer un futur différent…

C’est là que le diplôme entre en jeu. Car les plus diplômés ne sont pas les mieux payés. Les personnes aux plus longues études choisissent en effet un métier qui concorde avec leurs envies et revendications. Le salaire passe après !