fbpx
Campus
Partager sur

Etudiants : alcool, alimentation, les jeunes s’inquiètent

Etudiants : alcool, alimentation, les jeunes s’inquiètent
Partager
Partager sur Facebook

Viavoice a réalisé une étude le 8 juin 2016 pour les mutuelles MGEL, SMEBA, et Harmonie Mutuelle: l’ « Observatoire santé et bien-être des 18-28 ans ».

Nous savons tous que les habitudes, et l’hygiène de vie des étudiants ne sont pas toujours des plus saines. L’étude a souhaité répondre aux habitudes des étudiants. Notamment : Comment les jeunes prennent-ils soin de leur santé ? Ont-ils des comportements à risque ? Quelle est leur vision de la société, quels sont leurs espoirs et leurs malaises ?

Etudiants : un nouvel « Observatoire santé et bien-être des 18-28 ans »

Toutes ces questions sur l’hygiène de vie des étudiants, l’observatoire a voulu y apporter des réponses. Parmi les nombreux résultats, l’observatoire relève que 14% des sondés trouvent que leur consommation d’alcool est problématique, et 52% des sondés s’inquiètent à propos de leur comportement alimentaire. Malgré les difficultés à adopter une hygiène de vie entièrement saine, 95% des sondés (âgés de 18 à 28 ans) se disent en bonne santé, et en matière de bien-être personnel, 84% sont satisfaits.

Cependant, les jeunes ont du mal à accéder aux soins et aux prestations sanitaires pour des raisons sanitaires. 36% des 18-28 ans avouent avoir déjà renoncé, à des soins par manque d’argent, les plus touchés sont les jeunes à la recherche d’un emploi (40%). L’accès aux soins est également freiné par le manque de temps des étudiants. Quand ils cumulent les cours, les stages, les petits boulots, les devoirs style mémoire ou projets professionnels… il ne leur reste plus de disponibilité pour prendre leur santé en mains.

Sexe, alcool, drogues et alimentation, des problèmes réels chez les étudiants

Tous les comportements des étudiants en matière d’hygiène de vie ne sont pas roses. Certains sont d’ailleurs problématiques, voir même inquiétants. L’enquête de Viavoice relève que 16% des 18-28 ans avouent avoir consommé du cannabis dans l’année, 14% jugent leur consommation d’alcool problématique. Ces habitudes entraînent bien souvent d’autres comportements inquiétants, comme l’alimentation : 52% des jeunes avouent avoir été confrontés à des problèmes de sous-alimentation ou de suralimentation au cours de l’année scolaire. Au sujet des relations sexuelles, un tiers avoue ne pas s’être protégé au moins un fois, au cours de l’année. Le manque de sommeil et d’activité sportive n’entravent pas forcément le bien-être des étudiants, même si 46% d’entres eux estiment qu’ils ne dorment pas suffisamment. Et 77% aimeraient faire davantage de sport ou d’activité physique.