fbpx
Campus
Partager sur

Étudiants: les 3 critères à remplir pour bénéficier du chèque psy !

Étudiants- les 3 critères à remplir pour bénéficier du chèque psy

Emmanuel Macron a annoncé la création d'un dispositif de prise en charge psy pour un étudiant dans le besoin. Comment en bénéficier ?

Un « chèque psy » a été mis en place pour venir en aide aux étudiants qui ressentent le besoin d’être suivi par un psy. La rédaction de MCE vous donne les trois critères à remplir pour en bénéficier.

Plus que jamais les étudiants ont besoin d’une aide financière. Mais surtout d’aide psychologique. En cette période de crise sanitaire, ils sont très impactés.

Ainsi, ces derniers n’arrivent plus à tenir le coup. À cause de la pandémie de la Covid-19, ils souffrent de la solitude.

Et pour cause, ils suivent leurs cours depuis leur domicile, derrière un écran d’ordi. Donc, ils ne s’assoient plus sur les bancs de leur école et ne voient plus leurs camarades de classes.

« Nous avons beaucoup d’étudiants qui témoignent d’une détresse psychologique« , a déclaré Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur.

Alors ce mardi 26 janvier, plusieurs organisations syndicales, enseignants et étudiants ont battu le pavé à Paris. L’objectif ? Se faire entendre.

Afin de répondre à cette détresse, le président de la République est donc sorti du silence. En effet, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures le 21 janvier dernier.

Depuis la fac de Paris-Saclay, dans l’Essonne, il a ainsi évoqué la création d’un dispositif de prise en charge psy pour les étudiants.

Toutefois, en quoi consiste ce « chèque psy«  ? Quels sont les critères pour qu’un jeune puisse en bénéficier ? Et surtout, quel est le montant ?

Étudiants- les 3 critères à remplir pour bénéficier du chèque psy

Les étudiants n’ont rien à faire

En effet, les étudiants qui souhaitent bénéficier de cette aide n’auront pas à réclamer ce « chèque psy ». Et pour cause, il est simplement virtuelle.

Donc, ils doivent simplement consulter un médecin et faire part de leur demande. Pas plus, pas moins. Ainsi, l’expert médical est le seul qui pourrait déterminer la prise en charge la plus adaptée à sa situation.

« La prise en charge sera faite en amont. Il n’y aura rien à débourser pour avoir un parcours de suivi et de soins chez un psychologue, ce qui n’est pas le cas pour le moment », a expliqué Frédérique Vidal sur BFMTV 

Néanmoins, combien de séances auront-ils le droit ? À en croire une source du gouvernement, cité par l’AFP, le chèque psy pourra couvrir « un certain nombre » de consultations.

Ainsi, le prix s’élèvera « entre 30 et 40 euros » l’unité. Donc, les étudiants ne pourront pas voir de psy autant qu’ils le souhaiteraient.

Tout dépendra de ce que penseront leurs médecins traitants. Une chose est sûre, c’est que leur prise en charge seront à « 100% » remboursée.

« Pendant la période de l’épidémie, toutes les consultations à distance, quel qu’en soit le motif, sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. » Et ce, « jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire ».

Pour le moment, cependant, nous n’avons pas plus d’éléments sur le « chèque psy« . D’autres informations nous seront données le 1er février prochain.