Campus
Partager sur

Etudiant: L’avis des jeunes sur la nouvelle réforme APB !

Partager
Partager sur Facebook

Les avis des jeunes sur les propositions du gouvernement du lundi 30 octobre dans le cadre du « Plan Étudiants : Accompagner chacun vers la réussite »

digiSchool publie les résultats de son étude. Elle a été menée auprès de 1.385 jeunes sur leur opinion vis-à-vis des propositions du gouvernement dévoilées le lundi 30 octobre dans le cadre du « Plan Étudiants : Accompagner chacun vers la réussite ».

digiSchool et OpinionWay ont soumis les 15 principales idées du plan ministériel aux élèves de Terminales et aux étudiants post-bac afin de connaître leur avis. Les points d’évolution de la plateforme APB y sont largement abordés.

Mieux informer les lycéens sur leur orientation : une priorité selon les jeunes

80% des étudiants et 85% des Terminales souhaitent que les professeurs aient un rôle d’accompagnement à l’orientation majeur. En ce sens, le gouvernement évoque la désignation de 2 professeurs principaux par classe. Ils vont accompagner les élèves. Et aussi les aider à formuler leur projet d’étude.

94% des Terminales aimeraient que les professeurs les accompagnent pour l’utilisation de la future plateforme APB. Et qu’ils s’assurent tout au long de l’année de la bonne maîtrise du logiciel. La mise en place de tutorats en petits groupes pour aider les lycéens dans l’élaboration de leurs parcours. Et aussi dans leurs choix d’orientation semble donc bien accueillie par les bacheliers.

91% des jeunes souhaitent que des étudiants viennent dans les lycées pour présenter leurs formations. Et aussi témoigner de leurs parcours, mesure adoptée par le Gouvernement sous le nom des « étudiants ambassadeurs ».

Les jeunes largement favorables aux évolutions du futur APB

74% des étudiants et 84% des Terminales sont favorables à la mesure du gouvernement qui prévoit une modification du calendrier APB. Et 9 jeunes sur 10 approuvent aussi la mise en place de “prérequis informatifs” visant à mieux informer les lycéens sur les filières post-bac.

90% des jeunes approuvent la décision du gouvernement de mettre fin à la sélection par tirage au sort dans les filières universitaires en tension.

Enfin, 38% des Terminales et 41% des étudiants ne sont pas favorables à la mise en place de “prérequis obligatoires” synonyme d’accès sélectif à l’université.