Campus
Partager sur

Emploi saisonnier: 5 conseils pour un CV qui marche !

Emploi saisonnier 5 conseils pour un CV qui marche grande
Partager
Partager sur Facebook

Vous souhaitez décrocher un premier job ou un emploi saisonnier, MCE vous donne aujourd'hui 5 conseils pour avoir un bon CV !

Comment rédiger un CV qui va donner aux recruteurs l’envie de vous convoquer en entretien ? Qu’est-ce qu’un bon CV ? Attention aux curriculum vitæ qui sont aussi très bien mis en page mais qui n’ont pas beaucoup de contenu. Ou à l’inverse, les CV trop longs qui ne mettent pas en valeur les points principaux de votre profil. Suivez nos 5 conseils pour un CV qui va aussi vous mettre en haut de la liste des candidats à contacter pour un entretien.

Emploi saisonnier: 5 conseils pour un CV qui marche !

1 La structure et la progression

Il faut respecter plusieurs catégories dans votre CV :

Les informations personnelles (prénom, nom, email, numéro de téléphone, mobilité géographique, permis de conduire et véhicule si nécessaire) ; un résumé des compétences métier et des qualités personnelles) ; les expériences pros, de la plus récente à la plus ancienne.
Les études et les formations : indiquez seulement le dernier diplome, diplôme en alternance, formations en lien avec le poste.
Les langues : à préciser seulement si c’est un atout pour le poste (ou si c’est exigé) et surtout si vous avez aussi un très bon niveau.
Une photo est optionnelle mais utile aussi pour des postes de commercial ou d’accueil, etc. Une photo doit être professionnelle.
Pourquoi ne pas consulter des exemples de CV en ligne pour vous aider à mettre en place votre structure ?

2 Un titre à votre CV

Facilitez le travail du recruteur. Le candidat est le mieux placé pour indiquer l’intitulé du poste pour lequel il envoie aussi sa candidature. Surtout s’il s’agit aussi d’une candidature spontanée. Les recruteurs n’ont pas le temps de rechercher des informations dans le détail. Ne pas hésiter à modifier le titre de votre curriculum vitæ en fonction du poste si nécessaire.

3 Le nombre de pages

La bonne longueur est-elle une page ou deux ? Les recruteurs passent quelques secondes sur votre CV, rarement plus d’une minute pour un premier tri. Ils ont besoin de lire des informations utiles. Si vous êtes jeune diplômé ou que vous avez peu d’expérience, une page suffira. Pour un CV pour Caissier, une page est suffisante. Si, au contraire, vous êtes déjà un pro confirmé, deux pages permet d’aérer les informations et de pouvoir mettre des détails.

4 La terminologie

Attention aux fautes d’orthographe, de grammaire, etc. Faites relire votre CV par plusieurs personnes si nécessaire. Il faut introduire des mots-clés, des verbes d’action pour décrire vos missions, des chiffres si vous avez aussi eu des postes en rapport avec des budgets par exemple. A l’ère du digital, beaucoup de recruteurs utilisent des outils qui vont leur permettre de voir toute de suite si votre curriculum vitæ contient les mots qu’ils recherchent.

5 Se préparer pour l’entretien

Même si cet article donne des conseils, nous vous encourageons, si vous êtes sélectionné pour un premier entretien, de préparer votre entretien. Et notamment de prévoir des arguments qui ne sont pas nécessairement sur votre CV, de manière à garder le recruteur intéressé.

Rassurez-vous, le CV parfait n’existe pas. Il y a aussi quelques règles à suivre. Et si vous avez un CV aux normes vous mettez déjà plus de chance de votre côté. Faites un curriculum vitæ qui vous ressemble et que vous saurez aussi défendre en entretien. Un CV est un outil et pas simplement une formalité. Prenez aussi du temps pour le faire correctement.