fbpx
Campus
Partager sur

Emploi: les destinations européennes pour fuir le chômage

Emploi: les destinations européennes pour fuir le chômage

Uniplaces dévoile les destinations européennes où les étudiants français ont le plus de chance de trouver un emploi attractif.

La situation économique du pays conduit de nombreux jeunes diplômés français à partir à l’étranger pour trouver un emploi. Ils étaient près de deux millions en 2015. Voici les cinq destinations qui promettent de belles opportunités.

Uniplaces dévoile les destinations où les étudiants européens ont le plus de chance de trouver un emploi attractif.

Partir travailler à l’étranger, la solution contre le chômage

En France, les étudiants sont de plus en plus victimes du chômage. Pour ceux qui arrêtent et terminent les études, difficile de se faire une place sur le marché de l’emploi. Pour trouver un emploi, ils sont donc de plus en plus nombreux à envisager de partir à l’étranger.

75% d’après Uniplaces des 18-25 ans ont déjà pensé à quitter le pays. Uniplaces dévoile donc les destinations où les Français pourront trouver des offres d’emploi intéressantes, au-delà des cinq destinations préférées des Français.

Les jeunes diplômés français ont tendance à partir pour la Suisse, le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne. La moitié des expatriés français sont restés en Europe selon Uniplaces. Voici donc les autres destinations européennes qui offrent un cadre de vie et un emploi attractifs.

Quelles sont les meilleures destinations ?

Première clé pour trouver un emploi en Europe. Se renseigner sur le taux de chômage. C’est en effet dans les pays où le taux de chômage est le plus bas que l’on a le plus de chance de trouver un emploi.

En Europe les pays au taux de chômage le plus bas sont l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas et la République Tchèque. Ces pays ont moins de 10% des 18-25 ans au chômage. Ce qui est assez encourageant.

Alors puisqu’on a exclut l’Allemagne, déjà très prisée, ajoutons également la Norvège et Malte. Qui ont entre 10 et 13% de taux de chômage chez les 18-25 ans.

Ceci dit, les niveaux de vie ne sont pas les mêmes partout. Au Pays-Bas par exemple, le salaire minimum est plus élevé qu’en France. En Autriche et en Norvège on retrouve même les salaires minimums les plus élevés d’Europe avec 3 900 euros par exemple en Norvège.

En revanche, en République tchèque, le salaire minimum est de seulement 332 euros. N’oubliez pas non plus, comme le rappelle Uniplaces, de vous renseigner sur la culture du pays et assurez-vous d’avoir les bonnes compétences pour postuler à l’étranger.