fbpx
Campus
Partager sur

Ecole: pourquoi les menus sans viande dans les cantines à Lyon divisent ?

La décision du maire de Lyon ne semble pas faire l'unanimité. Eh oui, celui-ci a décidé de proposer des repas sans viande au menu à l'école.

Voilà donc une mesure qui divise Lyon… Le maire a tranché il y a peu pour des repas sans viande dans les cantines à l’école. Bien entendu, tout le monde ne l’entend pas de cet œil. À commencer par certains agriculteurs qui ont décidé de s’opposer fermement à cela. Pourquoi donc cela pose-t-il problème ? MCE TV vous dit tout de A à Z.

Dès qu’il s’agit de parler de l’alimentation à l’école, tout le monde part au quart de tour. Voilà plusieurs années déjà que certaines mairies proposent des menus végétariens voire végétaliens.

Depuis des décennies déjà, ce type menus n’a pas bonne presse. Ce que l’on remet souvent en cause : le manque de protéines, jugées indispensables dans notre assiette.

Cela étant, les sources de protéine ne se cachent pas uniquement dans les produits d’origine animale, bien au contraire. De nombreux légumes et légumineuses en contiennent.

Il n’est donc pas incongru que des mairies, comme celle de Lyon, proposent des alternatives pour limiter la consommation de viande à l’école. D’autant plus avec tous les scandales autour de celle-ci.

De leur côté, les syndicats d’agriculteurs ont décidé de répliquer et de ne pas se laisser faire. Parmi eux, la FDSEA et la JA du Rhône, qui ont appelé à manifester ce lundi 22 février.

À Lyon, les agriculteurs ont donc voulu manifester en installant une mini-ferme juste devant l’Hôtel de ville. Pour couronner le tout, ils ont proposé une dégustation de viande.

Ecole: pourquoi les menus sans viande dans les cantines à Lyon divisent ?
Ecole: pourquoi les menus sans viande dans les cantines à Lyon divisent ?

Les repas sans viande dans les écoles à Lyon attirent les foudres des agriculteurs

Le principal argument contre les menus sans viande dans les écoles : le fait de ne pas laisser de choix aux élèves qui n’ont pas accès à la viande chez eux. Cela étant, ces menus répondraient tout d’abord à un agenda sanitaire.

L’idée est de permettre aux élèves d’avoir un menu pour tous. D’autant plus en cette période de Covid-19 où tous doivent être à une certaine distance.

Pas si facile à gérer, sachant que les menus diffèrent souvent d’un enfant à un autre. Pour satisfaire tous les régimes, un menu végétarien — ou pescétarien du moins, étant donné que la viande est remplacée par du poisson — reste donc l’idée la plus adaptée.

Un argument qui bien sûr ne séduit pas les fermiers, qui estiment que cela n’est qu’un prétexte. « Faut pas se laisser berner », a même dit une fermière citée par Le Figaro.

« L’argument du protocole sanitaire, c’est un prétexte derrière lequel ils se cachent pour mettre en œuvre leur promesse électorale d’un menu végétarien ». Comme quoi, cette mesure divise.

Quoi qu’il en soit, la polémique semble faire réagir et certains estiment qu’il faudra de toute façon transitionner. Cela dit, des repas sans viande ne signifient pas que les enfants seront en mauvaise santé.

En effet, la viande n’est pas ce qui fait le lit de la santé. Cela dit, ces repas proposent du poisson, ce qui n’est pas non plus la solution.

« Remplacer la viande par le poisson est un non sens écologique » fait remarquer un internaute sur Twitter. « Nous sommes en train de piller l’océan ».

Le menu sans viande va donc devoir faire ses preuves. Cela étant, proposer une offre sans poisson risque d’être bien plus compliqué à convaincre les Lyonnais. Affaire à suivre…