fbpx
Campus
Partager sur

Un diplôme européen BAC+3 pour une pratique de bien-être : la Reikiologie

Un diplôme européen BAC+3 pour une pratique de bien-être : la Reikiologie

La formation classique de praticien en Reiki Traditionnel propose désormais une extension sur un Bachelor Européen en Reikiologie BAC+3...

L’excellence de notre formation et sa préparation professionnelle sont aujourd’hui reconnues jusqu’au niveau européen : l’Institut de Reiki est désormais accrédité par la Fédération Européenne des Ecoles, la FEDE, pour délivrer un diplôme européen d’études supérieures de niveau BAC+3 : le Bachelor Européen en Reikiologie.

Le Bachelor Européen en Reikiologie

La formation classique de praticien en Reiki Traditionnel propose désormais une extension sur un Bachelor Européen en Reikiologie BAC+3. Sa validation basée sur le Système Européen de Transfert et d’Accumulation de Crédits (ECTS) permet à nos diplômés d’obtenir des équivalences d’entrée dans le système universitaire ou d’autres écoles d’enseignement supérieur. Il leur assure également une employabilité en entreprise, par une reconnaissance internationale des compétences acquises.

Le profil de l’Institut de Reiki

L’Institut de Reiki est un organisme de formation professionnelle continue pour adultes, créé en janvier 2000 et déclaré auprès des Services du Contrôle de la Formation Professionnelle. Il est accrédité par la Fédération Européenne des Ecoles, membre participatif du Conseil de l’Europe.

Il bénéficie en France d’une qualification professionnelle de formation à des métiers spécifiques délivrée par l’ISQ-OPQF. Résolument tourné vers l’international pour répondre à la demande croissante de ses apprenants, il est en cours de préparation d’une certification internationale de formation : l’ISO 29990.

Membre actif de la Fédération de la Formation Professionnelle, il est aussi l’organisme de formation professionnelle intégré à la Fédération Française de Reiki Traditionnel.

Les valeurs de notre formation : respect, qualité, éthique

Le fondateur japonais du Reiki Mikao Usui, maître de méditation, thérapeute et chercheur, instaura en 1922 le Reiki comme pratique d’émergence des potentiels naturels solutionnant que chaque être humain possède en lui. Son décès subit 4 ans plus tard laissa le Reiki, encore en phase de développement et d’expérimentation, sans nomenclature et libre à l’interprétation de chacun.

Face à la profusion d’offres déviant le sens originel du Reiki, l’Institut de Reiki a fait le choix de rester en conformité avec la démarche d’origine, et s’est inscrit dans un cadre de lisibilité et de traçabilité de sa pratique. Il s’est aussi positionné en développant une méthodologie du Reiki, avec pour base les seules sources fiables concernant la vie du fondateur et son héritage. Il a aidé à définir des repères sur les dérives du Reiki et met régulièrement en garde contre les dangers du Reiki perverti.

En sus de cela, il a développé un enseignement professionnel pour les métiers du Reiki, sur des valeurs d’éthique et de respect humain, appuyées par une politique qualité et une démarche scientifique ; il a nommé ce Reiki professionnel certifié et qualifié : Reikiologie.

Sa démarche d’efficacité et de lisibilité a abouti à l’obtention de la mention des ‘effets cliniquement prouvés’ de la Reikiologie, délivrée par un laboratoire agréé par le Ministère de la Santé lors d’une étude clinique menée début 2015, avant d’acquérir cette nouvelle reconnaissance internationale.

Un enseignement basé sur une démarche scientifique
L’Institut de Reiki a développé un référentiel de compétences métier, avec les connaissances de base nécessaires pour comprendre le fonctionnement du Reiki et le pratiquer avec aisance, à savoir :

– La méditation laïque de la Reikiologie,

– Le toucher spécifique du Reiki,

– L’ontologie

– Le développement de l’esprit humain vers ses potentiels solutionnants,

– La psychologie et ses outils verbaux et non verbaux de l’accompagnement.

Pour ce faire, l’enseignement s’appuie sur l’expertise de disciplines occidentales et orientales telles que la phénoménologie, les neurosciences & sciences cognitives, et la psychologie transpersonnelle. Il utilise une pédagogie occidentale, laïque et contemporaine pour transmettre son savoir-faire.

Le sens du Reiki, union de la relaxation et de la méditation par le toucher

Le manque de sens dans la vie de la personne génère un déséquilibre producteur de toute forme de mal-tre. Les mécanismes « destructeurs » inhérents à notre condition humaine prennent le relais : ce manque, ou souffrance naturelle, évolue en stress, puis en somatisation et peut aller jusqu’à des symptômes psychophysiques importants.

La nature de notre société contemporaine et le rythme de la vie, toujours plus rapide, révèlent ce déséquilibre et pour certains, l’accentuent. Il est donc évident que la demande de mieux-tre, à laquelle les diplômés de l’Institut de Reiki savent répondre, est en forte croissance.

Le Reiki est centré sur le bien-tre progressif et durable de la personne. Il l’aide à s’unir avec elle-mme pour trouver sa dimension spirituelle et donner un sens à sa vie, grâce à l’union de la relaxation et de la méditation par le toucher car faisant émerger les ressources naturelles qu’elle possède en elle-mme.

Comment se déroule une séance de Reiki

Durant l’entretien de début et de fin de la consultation professionnelle, le praticien issu de l’Institut de Reiki applique les techniques d’accompagnement et de relation d’aide pour aider la personne à maturer psychologiquement face à ses réactivités émotionnelles ou conflictuelles, et la remettre en contact avec ses valeurs et motivations profondes.

Cette maturation est appuyée par une séance de Reiki, où la personne est allongée habillée sur une table et ferme les yeux. Elle se laisse aller à ne rien faire de spécial, pendant que le praticien pose les mains, avec un certain toucher, sur des points spécifiques du corps de la personne, et pratique les méditations spécifiques qu’il a apprises à l’Institut de Reiki. Par résonance, la personne entre dans sa propre relaxation méditative. Sous l’effet de cette résonance spécifique, les tensions du corps et de l’esprit se libèrent et laissent émerger les potentiels naturels solutionnants de la personne, jusqu’ici plus ou moins annihilés.