fbpx
Campus
Partager sur

Devenir créateur de bijoux: zoom sur le métier d’orfèvre !

Devenir créateur de bijoux zoom sur le métier d'orfèvre grande

Vous souhaitez fabriquer dans la création de bijoux, MCETV.FR vous présente aujourd'hui le métier de créateur de bijoux qui est celui d'orfèvre !

Les bijoux fascinent depuis longtemps par leur beauté et leur brillance. Ils améliorent l’apparence des hommes et des femmes et sont des pièces uniques. Nous vous avions présenté récemment la différence entre le métier de bijoutier et celui de joaillier. Voici un résumé du troisième corps : le métier d’orfèvre.

Les différentes formations

Les bijoutiers et les joailliers profitent de la même formation qui débouche sur un diplôme identique. Par ordre de difficultés, on trouve le CAP Art et Technique de la bijouterie-joaillerie, le Brevet des Métiers d’art du bijou et enfin, le Diplôme des Métiers d’Art du bijou. Cela peut nous laisser croire qu’il n’y a aucune différence entre ces deux métiers qui pourtant, sont deux secteurs bien distincts.

Le bijoutier travaille uniquement sur des pièces de métal précieux ou non pour orner ses créations. Il peut ainsi reproduire à l’infini ses créations, même celles les plus travaillées. A l’inverse, le joaillier fait des créations uniques et sur mesures à partir de pierres précieuses. Vous pouvez admirer le travail de ces artistes sur le site Ocarat qui propose des parures et des bijoux de qualité pour tous les goûts.

Pour devenir orfèvre, quatre types de CAP s’offrent à vous :

  • CAP orfèvre option monteur en orfèvrerie
  • CAP orfèvre option tourneur repousseur en orfèvrerie
  • Et aussi CAP orfèvre option polisseur aviveur en orfèvrerie
  • CAP orfèvre option planeur en orfèvrerie

En ce qui concerne les diplôme après un BAC+2, on trouve la formation DMA (Décor Architectural Option Métal) qui forme aux techniques particulières qui sont en œuvre en orfèvrerie monumentale : grilles, matériel de jardin ou décoration métallique.

Le métier d’orfèvre

L’orfèvre est la base du métier de bijoutier et de joaillier puisqu’il fabrique lui-même les métaux. Il met en forme le métal qu’il martèle avec un maillet. Il le cisèle ensuite, le grave et procède enfin au limage, au polissage et à l’avivage. Ce sont toutes des techniques de création afin de permettre aux bijoutiers plus tard de concevoir leurs parures. S’il travaille à la commande pour un joaillier, l’orfèvre doit procéder au sertissage, par exemple, de pierres précieuses à incruster dans un cadre métallique.

Artisan ou ouvrier salarié, il travaille au sein d’un atelier, le plus souvent en position assise car toutes les étapes de la fabrication lui demandent une minutie importante et une grande attention. C’est un travail qui demande beaucoup de concentration car cela implique aussi l’utilisation de produits dangereux comme les acides. De moins en moins nombreux, les orfèvres travaillent principalement pour l’hôtellerie et la restauration de luxe, notamment dans le domaine de la restauration.