Campus
Partager sur

Des étudiants à l’université créent une brique à base d’urine !

Des étudiants à l’université créent une brique à base d’urine !
Partage
Partager sur Facebook

Des étudiants à l'université viennent de faire une découverte surprenante. Ces derniers ont créé la toute première brique à base d'urine !

En Afrique du Sud, des étudiants ont créé la toute première brique « écologique« . Ces derniers ont utilisé de l’urine afin de pouvoir faire une brique sans produits chimiques !

Université : La première brique écologique inventée par des étudiants !

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à se soucier de l’environnement. Ainsi, les étudiants recherchent activement de nouveaux moyens pour ne plus abîmer la planète avec les produits chimiques. Des étudiants de l’université du Cap en Afrique du Sud ont travaillé pendant des mois sur une révolution. Ces derniers ont voulu créer la toute première brique écologique à base d’urine !

Les étudiants de cette université ont recycler leur propre urine et l’ont mélangée à du sable ainsi que quelques bactérie pour créer cette brique écologique. D’ailleurs, ils ont nommé cette brique la « éco-brique » et elle contient déjà quelques propriétés intéressantes. La brique à base d’urine peut se transformer en phosphate de calcium et qui permettrait de cimenter le sable utilisé. Cela peut paraître un peu répugnant mais on pourrait faire d’autres objets grâce à cela.

«Dans cet exemple, on prend quelque chose que l’on considère comme un déchet et on peut en faire de multiples produits. » A confié le docteur Dyllon Randall dans le Guardian.

Université : Une brique qui va faire des économies !

La nouvelle brique écologique a té construite dans des petits moules. Les étudiants ont mélangé l’urine avec du sable pour créer une réaction chimique. L’urée présente dans l’urine, va changer le sable en ciment grâce au carbonate de calcium présent dedans. En plus de produits écologiques, les briques n’ont pas besoin d’être passées au four à plus de 1400 degrés. Cela permet donc d’économiser et de réduire le dioxyde de carbone.

« Si un client veut une brique 40% plus solide que la plupart des briques du marché, il faudra simplement attendre plus longtemps pour laisser les bactéries solidifier encore davantage le ciment. Plus on laisse la petite bactérie faire son travail, plus le produit sera solide: on peut encore optimiser ce processus. » A confié le docteur.

Aux Etats-Unis, des gens ont déjà utiliser des briques écologiques à partir de produits de synthèses. Néanmoins, pour le moment, cette brique faite à partir d’urine n’a encore servie pour aucun chantier.