fbpx
Campus
Partager sur

Déconfinement: quelle organisation pour la reprise des cours ?

Déconfinement: quelle organisation pour la reprise des cours ?

Hier soir E.Macron annonçait la reprise des cours pour les élèves jusqu'au lycée le 11 mai. Mais comment le déconfinement va se passer ?

Hier soir, le Président annonçait un mois en plus de confinement. Le déconfinement, lui, pourra commencer le 11 mai. En première ligne de celui-ci : la réouverture des écoles pour une reprise des cours.

Le but ? Lutter contre les inégalités. Certains parents ne sont pas toujours capables d’aider leurs enfants dans leurs devoirs à distance. Emmanuel Macron ne veut pas créer d’inégalités pour les plus jeunes. 

Alors, petit à petit, avec des mesures de sécurité, le déconfinement des écoles, collèges et lycées devrait s’organiser dès le 11 mai. 

Par contre, pas de reprise des cours pour les élèves en écoles supérieures. En bref, tout ceux qui sont à la fac ou en écoles après le Bac ne reviendront pas dans leurs écoles avant septembre pour la rentrée.

Pour le moment, Emmanuel Macron l’a dit hier, il y a beaucoup de questions mais peu de réponses. La situation est un peu au jour le jour suivant l’évolution du virus. 

Déconfinement: quelle organisation pour la reprise des cours ?
Déconfinement: quelle organisation pour la reprise des cours ?

Déconfinement : comment s’organiser ?

Pour le moment, si les Français respectent toujours les règles, le déconfinement devrait se faire dans un mois. Mais pour l’instant, rien n’est gravé dans le marbre. Il faut juste commencer à prévoir « l’après ». 

« Il est évident que tout ne va pas se passer du jour au lendemain (…) Tout le monde ne rentrera pas dès le 11 mai, c’est certain. » rassure Jean-Michel Blanquer au micro de France Tv 

Bien sûr, il faut éviter les classes bondées pour ne pas avoir une nouvelle vague de contamination. « On peut imaginer qu’une partie des cours se fassent en petit groupes et que le reste se passe en ligne pour les lycéens, par exemple » continue t’il.

« La charge horaire sera moins importante pour certains élèves qui se sont habitués au travail à distance. Notamment pour les plus grands, au lycée. » conclut-il. Le déconfinement se fera donc progressivement.

Il a aussi affirmé que le Baccalauréat sera bien évalué grâce au contrôle continu. Pas d’examens finaux cette année pour les élèves de terminale.