fbpx
Campus
Partager sur

Les Crous: Ils s’associent avec le Festival International de Court-Métrage de Clermont-Ferrand

Les Crous: Ils s’associent avec le Festival International de Court-Métrage de Clermont-Ferrand
Partager
Partager sur Facebook

Les Crous aident les étudiants cinéastes de diverses manières. De plus, ils se sont associés au Festival International de Court-Métrage de Clermont-Ferrand.

Les Crous s’associent au Festival International de Court-Métrage de Clermont-Ferrand aux côtés des étudiants cinéastes !

L’aide des Crous aux étudiants cinéastes

Les Crous proposent aux étudiants un accompagnement vers la réussite studieuse et leur épanouissement. Bourses, restauration et résidences universitaires sont les champs les plus connus de leur intervention.
Mais ils sont aussi des acteurs de la vie culturelle des étudiants, au travers par exemple du soutien qu’ils apportent aux initiatives étudiantes, des nombreux lieux culturels qu’ils gèrent ou encore de leur accompagnement des pratiques artistiques des étudiants.
A ce titre, avec leurs partenaires que sont les établissements d’enseignement supérieur et leurs regroupements, ils organisent 8 concours de création étudiante (nouvelle, bande dessinée, photo, film court, création numérique, théâtre, musique et danse), grâce auxquels ils identifient des jeunes talents étudiants et leur apportent un soutien : les lauréats se voient offrir des prix allant de 500 à 2000€ et un accompagnement à la valorisation de leurs œuvres.
Marjolaine Perreten, premier prix du concours national de film court des Crous
Ancienne élève de l’école du film d’animation La Poudrière à Valence, Marjolaine Perreten s’est vue décerner le premier prix du concours national 2015 du film court, qui avait «Lumière» pour thème, avec son film Sous la lumière les oiseaux..
Aujourd’hui âgée de 25 ans, Marjolaine Perreten s’apprête à réaliser un court-métrage professionnel avec l’aide d’un producteur en Suisse.

Les séquences du film Sous la lumière les oiseaux interpellent par leur minimalisme et la charge émotionnelle que véhiculent les cris des oiseaux lorsque la lumière paraît. Le film, plutôt conçu pour « faire sourire les gens », selon les termes de Marjolaine, questionne presque malgré lui les rapports entre l’homme et l’oiseau domestique, élevé en batterie ou sauvage. Dans ses réalisations, Marjolaine Perreten, également musicienne, privilégie le muet aux dialogues, «plus universel et dont message est plus puissant.»

Les candidatures à l’édition 2015-2016 du concours du film court, sur le thème Sauvage, peuvent être déposées jusqu’au 17 mai 2016 : https://culture.cnous.fr/concours

Les Crous s’associent au Festival International de Court-Métrage de Clermont-Ferrand

Partenaire historique du Festival International de court-métrage de Clermont-Ferrand, le Crous de Clermont-Ferrand co-porte le concours national du film court avec le Cnous.

Le Cnous et le Crous de Clermont-Ferrand sont heureux de renouveler leur partenariat avec le Festival International du court-métrage de Clermont-Ferrand, à la réussite duquel ils contribuent par le prêt de salles de projection et de rencontres, et par la constitution du jury jeune de la compétition nationale : cinq étudiants, dont la lauréate du concours du film court des Crous, ont été ainsi sélectionnés pour leur parcours et leur motivation.

Ils vivront le festival dans les mêmes conditions qu’un jury professionnel : visionnage des programmes de films en compétition, débriefing en fin de journée, interviews avec les médias, délibérations en fin de de semaine et, enfin, remise du « Prix national étudiant » du festival de Clermont-Ferrand.

credit photo: magicorangeplasticbird.wordpress.com