fbpx
Campus
Partager sur

Covid-19: les étudiants infirmiers réquisitionnés dans les hôpitaux !

Covid-19- les étudiants infirmiers réquisitionnés dans les hôpitaux 1000

En raison de la pandémie de la Covid-19, les hôpitaux vont avoir besoin de renfort. les étudiants infirmiers devront les aider !

À l’heure où le bilan lié à la pandémie de la Covid-19 s’alourdit, les étudiants infirmiers vont devoir aider dans les hôpitaux. MCE vous explique tout !

On ne vous l’apprend pas : la pandémie de la Covid-19 submerge la France entière. En effet, le bilan de nombre de cas positifs et de décès devient de plus en plus inquiétant. 

C’est pourquoi le ministre de la Santé, Olivier Véran, a une nouvelle fois pris la parole ce jeudi 5 novembre.

Ainsi, c’est avec un ton ferme qu’il a déclaré : « La deuxième vague n’est pas une abstraction et elle est violente. » Tout le monde doit la prendre au sérieux !

D’ailleurs, l’homme politique a tenu à rappeler que « les mesures ont été prises à partir de projections très précises. » La situation est grave, et il faut agir.

Quelques minutes avant, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, s’était aussi exprimé. Il avait annoncé qu’il y avait 58 046 nouveaux cas, ces dernières 24 heures.

Pire, la Covid-19 avait fait 39 037 morts en France depuis le début de cette année. Donc, 363 décès de plus que le bilan fourni mercredi.

Alors, le gouvernement n’a pas le choix : il doit prendre d’autres mesures afin d’endiguer le virus. Comme demander l’aide des étudiants infirmiers !

Covid-19- les étudiants infirmiers réquisitionnés dans les hôpitaux 640

Covid-19 : Ils ont besoin d’eux

En effet, la Covid-19 n’est pas prête de se terminer. Ainsi, les hôpitaux pourraient bien finir par s’écrouler. Vous l’aurez compris : Ils n’auront plus assez de lits, ni assez de soignants.

Ainsi, Olivier Véran demande l’aide des étudiants en soins infirmiers. Donc, ils vont pouvoir « intervenir en renfort comme aides-soignants. »

Donc, les étudiants infirmiers représente 8 000 aides-soignants en plus. La France ne peut pas se passer d’une aide si importante !

D’après le ministre de la Santé, toutes les mesures pour lutter contre la Covid-19 étaient plus que nécessaires. Sinon, il y aurait eu « 9 000 malades » à la mi-novembre.