Campus
Partager sur

Covid-19: de nombreux étudiants font la fête malgré la pandémie !

Covid-19: de nombreux étudiants font la fête malgré la pandémie !

Alors que la crise sanitaire se poursuit depuis plus d'un an, les étudiants continuent de faire la fête malgré la pandémie de la Covid-19 !

Cela fait plus d’un an déjà que la crise sanitaire. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les étudiants sont touchés de plein fouet par la Covid-19. Entre la fermeture des écoles et l’impossibilité de sortir, ils ont poussé un coup de gueule.

Un ras le bol général chez les jeunes

À Montpellier, de nombreux étudiants ont décidé de faire la fête malgré la Covid-19. 20 Minutes est partie à la rencontre des jeunes qui souhaitent vivre comme avant. L’avis est unanime : ils n’en peuvent plus de cette pandémie.

Un étudiant qui participe à des soirées malgré la Covid-19 a confié à 20 Minutes : « Ce virus, ça fait plus d’un an que ça dure. Jusqu’à il y a peu, on respectait les règles. Mais ça commence à faire long. On a besoin de se voir ».

Il a aussi ajouté : « Surtout qu’on ne sait pas quand tout cela va s’arrêter. Dans les soirées, on ne respecte pas la distanciation. On ne porte pas de masque. Mais on essaie d’être plus ou moins six ».

Ce jeune a tout de même affirmé qu’il « se fera tester » s’il doit retrouver des proches. S’il fait la fête, il ne souhaite absolument pas contaminer ses proches. Une autre étudiante a aussi avoué qu’elle faisait des soirées avec une quinzaine de personnes.

D’autres ont aussi confié sur cette crise liée à la Covid-19 : « Je me dis qu’il y a pire. Il y a des soirées clandestines dans des maisons qui sont transformées en boîtes. Sur Snapchat, on en voit plein. », « Chez moi, seule, toute la semaine, je ne peux pas ».

Covid-19: de nombreux étudiants font la fête malgré la pandémie !

Les étudiants trouvent des astuces pour faire la fête pendant la Covid-19

Une autre étudiante ont aussi avoué à 20 Minutes : « Les jeunes, pendant des mois, ils ont fait attention, ils ont respecté à fond. Ils en ont marre de la Covid-19, aujourd’hui. Ils se retrouvent dans des soirées pour ne pas devenir fous« .

Elle a aussi poursuivi : « Ou tomber en dépression. C’est un mal pour un bien« . Alors que les séries et les films ont permis à certains étudiants d’occuper leur journée durant la Covid-19, désormais, ils veulent sortir.

L’un d’eux a révélé : « Regarder des séries, c’est bien. Mais on ne peut rester, tout le temps, chez soi. La sexualité pousse aussi les jeunes à sortir. C’est très difficile, sinon, de faire des rencontres ».

Lors de ces soirées, certains prennent d’ailleurs la décision de dormir sur place. D’autres, en revanche, ont trouvé des petits stratagèmes pour éviter les contrôles de police face à la Covid-19.

Un étudiant a expliqué à 20 Minutes : « On passe par des petites ruelles. Et on fait gaffe, dès qu’on aperçoit une voiture, on se planque un peu. Il n’y a pas de tramway, alors on fait 45 minutes, une heure de marche ».

Un autre a aussi avoué : « On voit qu’il n’y a pas forcément de contrôle. Alors, on prend le risque ».

Afficher +