Campus
Partager sur

Covid-19: des associations étudiantes débloquent des aides énormes !

Covid-19 des associations étudiantes débloquent des aides énormes !

Les étudiants en kiné et en pharma, en première ligne face au Covid, vont obtenir de belles aides grâce au travail de leurs assos étudiantes.

Superbe entraide dans deux branches de la santé ! Alors que des étudiants ont dû faire face au Covid pendant presque deux ans, les assos ont réussi à s’entendre avec les ordres de pharma et de kiné. Résultat, chaque branche va recevoir 100 000 euros pour venir en aide aux plus précaires d’entre eux… MCETV vous explique tout !

Des aides à hauteur de 300 euros

Car deux années à lutter contre une telle pandémie, peut paraître très long… Mais quand des étudiants stagiaires, peu payés, se retrouvent dans un tel bain, le mal devient encore plus profond. C’est ainsi qu’une vague d’« étudiants fantômes » a élevé la voix pour faire comprendre la douleur des jeunes. Et aussi le besoin d’argent et de contact social.

Parmi les plus touchés, on retrouve donc les soignants. Applaudis lors du premier confinement, ils font face au covid depuis janvier 2020. Mais les assos étudiantes se battent. Ainsi, l’ordre des Pharmaciens a décidé de donner 100 000 euros aux étudiants. Les assos vont donc pouvoir redistribuer des aides, comme l’explique L’Etudiant.

« Nous avons choisi de plafonner le montant de ces aides financières à 300 euros, pour pouvoir toucher un maximum d’étudiants », détaille ainsi Chloë Bodennec, vice-présidente l’ANEPF. L’asso représente plus de 30 000 étudiants en pharma, qui ont donc pu déposer un dossier pour avoir droit à un peu d’agent.

Face au covid, les jeunes ont en effet connu pas mal de difficultés. « Ce qu’on retrouve le plus parmi les motifs avancés c’est l’impossibilité de payer son loyer. Nous avons des camarades qui ont deux, trois mois de loyer en retard. » Certes, 300 euros ne suffiront pas. Mais cette aide peut soulager et alléger la charge mentale de ces jeunes.

« On a aussi ceux qui ont perdu leur job étudiant à cause de la crise ou encore les étudiants étrangers qui ne sont pas éligibles aux bourses. » Il fallait donc trouver un moyen d’aider le plus possible. Sans stigmatiser. « Nous avons choisi d’anonymiser les dossiers, car certains avaient honte de demander une aide financière. »

promo bon plan etudiant shein aircampus
promo bon plan etudiant shein aircampus

Covid-19 : les praticiens solidaires des jeunes

Une autre branche a obtenu la même aide : les kinés. Mais plus que le montant, le message semble très important. Il s’agit en effet de professionnels de santé, qui donnent de leur argent. Une manière de tendre la main aux futurs collègues. Et aussi de montrer que tout le monde s’entraide dans cette dure période.

« Une aide financière d’un tel montant de la part de l’Ordre, c’est une grande première« , s’extasie ainsi Adam Diouri. Auprès de L’Etudiant, le représentant des futurs kinés souligne la force du geste de ses aînés en plein Covid. Mais aussi la joie que peuvent procurer ces aides. Car elles arrivent à des camarades, à des amis, à des connaissances dans la galère.

« En tant que fédération étudiante, pouvoir aider directement nos camarades, c’est assez incroyable. C’est pour ça qu’on s’engage dans l’associatif  », se félicite donc Adam, président de la FNEK. Les kinés et les pharmas montrent donc un bel exemple.

Les jeunes ont fait face au Covid, ont eu pas mal de soucis… Mais les professionnels déjà en place sont là pour aider. Ces aides, au delà du montant, montrent donc une belle image. Une image symbolique, d’une France qui se soutient.

Afficher +