fbpx
Campus
Partager sur

Contraception gratuite: toutes les ados vont pouvoir en bénéficier en 2020 !

Contraception gratuite: toutes les ados vont pouvoir en bénéficier en 2020 !
Partager
Partager sur Facebook

Un avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 prévoit de rendre la contraception gratuite pour toutes les ados

Depuis 2013, les jeunes fille françaises entre 15 et 17 ans ont la chance de voir la contraception gratuite. En effet, celles-ci bénéficient « de la gratuité de la contraception prescrite par un médecin ou une sage-femme et de la dispense d’avance de frais sur ces soins ». Cela est une excellente chose pour toutes les ados dans cette tranche d’âge.

Mais à l’heure où les filles peuvent tomber enceinte bien plus tôt, il fallait pouvoir étendre cette prise en charge chez les plus jeunes. Le gouvernement semble avoir compris la chose car un avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale vient d’être dévoilé le lundi 30 septembre dernier. En effet, cet avant-projet vise à étendre la prise en charge chez les adolescentes de moins de 15 ans.

Autre bonne nouvelle au sujet de cette contraception gratuite, la gratuité, bien évidemment. Car oui, les moyens de prévention coûtent chers. D’autant plus chez des filles étant encore étudiantes et n’ayant pas l’argent pour s’acheter ce qu’il faut. L’avant-projet compte donc étendre une prise en charge « intégrale » des frais liés aux méthodes contraceptives comme le souligne Purebreak.

Contraception gratuite: réduire les IVG

Comme le notent une nouvelle fois nos confrères, cet avant-projet de la contraception gratuite vise donc à aider toutes les ados. Mais aussi tenter de prévenir et réduire un maximum les IVG. Du fait du prix coûteux des moyens de préventions. Mais aussi les consultations médicales qui peuvent « faire office de frein ».

Purebreak rappelle donc que cela vise aussi à réduire les grossesse adolescentes: « près de 1000 jeunes filles de 12 à 14 ans tombent enceintes chaque année en France. 770 de ces grossesses se concluent par une IVG. L’an dernier, 77 bébés sont nés d’une mère âgée de 13 ans. »

C’est donc une très bonne nouvelle pour toutes les ados en France. Reste plus qu’à ce que ce projet de loi arrive.