fbpx
Campus
Partager sur

Concepteurs d’Avenirs mise sur l’apprentissage pour démarrer sa vie pro !

Partager
Partager sur Facebook

Concepteurs d’Avenirs propose aux étudiants de se former dans 5 grands secteurs en adoptant le rythme de l’apprentissage.

La plateforme Concepteurs d’Avenirs aide les 16-25 ans à s’orienter dans 5 grands secteurs à travers l’apprentissage. Elle propose aussi des bons plans pour réussir son entretien d’embauche, des quizz d’orientation ou encore des guides pour s’informer sur l’apprentissage.

Concepteurs d’Avenirs & Léonard vont aussi vous étonner sur l’apprentissage

420.000 étudiants français ont fait ce choix en 2017, 1 chef d’entreprise sur 2 pense qu’il s’agit d’une méthode de pré-recrutement efficace. Et 7 étudiants sur 10 trouvent un emploi dans les six mois qui suivent la fin de leur parcours*… L’apprentissage, vous connaissez ? Concepteurs d’Avenirs et le Youtuber Léonard vous en parlent !

Pourquoi choisir l’apprentissage ?

Moins d’inquiétudes côté budget. Grâce à l’apprentissage, votre entreprise prend généralement en charge vos frais d’inscription. Et vous touchez un salaire tout au long de votre contrat. La théorie vous plaît mais vous avez envie de découvrir ce qu’elle vaut lorsqu’elle se concrétise ? L’apprentissage vous permet d’apprendre auprès de vos professeurs. Et d’appliquer aussi cet enseignement avec les professionnels de votre secteur. Indépendance, expérience, réductions et avantages, l’apprentissage propose de très nombreux avantages !

Comment choisir la formation adaptée ?

La plateforme d’orientation et d’information Concepteurs d’Avenirs propose des guides pratiques, des quizz d’orientation. Ou encore des témoignages d’apprenti.e.s et de professionnel.le.s dans les secteurs du numérique, de l’ingénierie, de l’événement, des études ou du conseil. Cette année elle s’est même associée au Youtuber Léonard pour vous proposer 5 vidéos. Elle répondent à vos questions d’orientation. Découvrez dès maintenant les épisodes de « Je pense donc je suis apprenti » :

Concepteurs d’Avenirs #Demainc’estloin

Vous connaissez Ugo ? Il est sur le point de valider son DUT informatique. Et il aimerait bien enquiller sur une école privée, spécialisée dans le numérique. Sauf que bon. Il ne sait aussi pas vraiment ce qu’il veut. Et puis surtout : les cursus ont l’air tellement cher ! Heureusement Léonard va lui parler de l’apprentissage. Grâce à quoi les frais de scolarité sont souvent pris en charge…

Concepteurs d’Avenirs #Concrètementças’passecomment

Ugo est en quatrième année d’école d’ingénieur. Sa spé ? Le génie urbain. Du coup, comme tout génie qui se respecte, il a aussi plein d’idées ! Il aimerait faire sa cinquième année en apprentissage, concrétiser ses projets. Et rencontrer des professionnels… Pour y voir plus clair, Léonard revient en détail sur l’apprentissage. Cette formule « all inclusive » qui permet d’avoir un pied dans l’école et un autre en entreprise…

Concepteurs d’Avenirs #Flouartistique

Et bim ! Ugo vient de décrocher son BTS Marketing et Communication ! C’est bueno, ultra bueno même. Par contre, c’est quoi la suite ? Parce qu’il a aussi envie de devenir consultant. Et pour ça, il faut un Master. Mais hors de question de s’ennuyer pendant trois ans sur les bancs d’un amphi… Léonard va démêler ce casse-tête en lui parlant du parcours en apprentissage. Et aussi de l’accompagnement dont bénéficient les apprentis pour développer leurs projets scolaire et professionnel.

Concepteurs d’Avenirs #Coursedorientation

Lorsqu’il était en L3, Ugo a fait un stage dans une boite de consulting. Et ça s’est tellement bien passé, qu’il envisage de devenir consultant. Mais aussi comment intégrer une formation qui prépare aussi aux métiers du conseil ? Et comment être sûr de rentrer directement « dans le concret » ? D’après Léonard, la réponse se trouve quelque part entre l’école, le CFA et le monde de l’entreprise. Et ce, que l’on soit un garçon ou une fille 😉

Concepteurs d’Avenirs #Pasderéseau

Après sa licence de communication, Ugo voudrait se spécialiser et préparer un parcours dans l’événementiel. Mais hors de question d’être bloqué sur la théorie. Il est aussi temps de passer à la pratique et de travailler son réseau ! Pour cela, Léonard a une solution : l’apprentissage. Contrairement à ce qu’Ugo pense, ça n’est clairement pas réservé aux BacPro et aussi aux CAP. Et les professionnels ne diront aussi pas le contraire. D’autant plus que l’apprentissage permet de se construire aussi un réseau avant l’heure…

*sources : www.gouvernement.fr
sondage opinionway, avril 2015