fbpx
Campus
Partager sur

Comment fonctionne le prêt étudiant garanti par l’État ?

Es-tu concerné par le prêt étudiant garanti par l'État ?

Face à la situation actuelle, le gouvernement a mis en place une aide financière. Un prêt étudiant garanti par l'État. À quelle condition ?

Vous êtes étudiant ? L’État pourrait alors vous garantir une aide pour financer vos études. Ceci dit, tout le monde n’y a pas droit. Quelles en sont donc les conditions ? MCE TV vous dit tout de A à Z.

Quand on est étudiant, il n’est pas facile de devoir gérer ses études et finances… D’autant lorsqu’on a des frais de scolarité astronomiques à payer !

Pour pallier cela, l’État a donc mis en place un prêt étudiant, accessible sous certains critères. De quoi vous aider à vous mettre sur les rails, avant de pouvoir le rembourser une fois que vous aurez un emploi bien rémunéré.

Eh oui, ça n’est pas forcément avec un stage ou un job étudiant que l’on gagne bien sa vie… L’État veut donc « se porter garant de votre prêt »Qu’à cela ne tienne.

Mais qui dit prêt, dit conditions à remplir, que vous soyez étudiant ou non, d’ailleurs. Cela concerne bien sûr les étudiants âgés de moins de 28 ans à date du prêt, de nationalité française ou d’un pays membre de l’UE résidant en France depuis au moins 5 ans.

Vous devez aussi être inscrit dans un établissement « en vue de la préparation d’un concours ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur français », précise le site etudiant.gouv.

Es-tu concerné par le prêt étudiant garanti par l'État ?
Es-tu concerné par le prêt étudiant garanti par l’État ?

Prêt étudiant: l’État peut s’en porter garant

Chose plutôt rassurante : vous n’aurez pas besoin d’une caution parentale, ni celle d’un tiers. Quant au remboursement, il pourra se faire après vos études, une fois en poste.

Enfin, pour ceux qui le peuvent, ils pourront commencer à le rembourser en tant qu’étudiant. Le montant du prêt est quant à lui de l’ordre de 15 000 euros maximum.

Cela étant dit, certaines banques peuvent poser leur véto sur ce droit, si elles estiment que le risque d’endettement est trop important.