fbpx
Campus
Partager sur

Prix du maître d’apprentissage: cinq maîtres d’apprentissage récompensés pour leur engagement

Prix du maître d’apprentissage: cinq maîtres d’apprentissage récompensés pour leur engagement
Partager sur Facebook

La cérémonie de la deuxième édition du Prix du maître d’apprentissage s’est déroulée mardi 21 juin à Paris. Cinq maîtres d'apprentissage ont été récompensés

La cérémonie de la deuxième édition du Prix du maître d’apprentissage s’est déroulée mardi 21 juin à Paris, en présence de 250 invités, au sein de l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA), co-organisateur de l’événement avec la Mutuelle des artisans et du commerce de proximité (MNRA).

Sous le haut patronage de Myriam El Khomri, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, et en présence de Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage, cette remise de prix a récompensé cinq maîtres d’apprentissage accompagnés de leur apprenti.

Le maître d’apprentissage, clé de voûte de l’artisanat

« L’apprentissage est au cœur des métiers de l’artisanat et des chambres
de métiers. C’est pour l’apprenti une rencontre déterminante avec un professionnel, porteur de valeurs fondamentales et d’un savoir-faire. C’est pour l’artisan un véritable investissement sur l’avenir car l’apprenti bien souvent restera dans son entreprise.
Véritable lien entre le jeune, l’entreprise et le centre de formation, le rôle des maîtres d’apprentissage est stratégique. Car au-delà de ses compétences professionnelles, il doit également faire preuve de qualités pédagogiques et joue un rôle essentiel dans la politique de lutte contre les ruptures de contrat.
Dans ce domaine, les chambres de métiers et de l’artisanat ont récemment engagé des travaux pour proposer un cadre national homogène et cohérent de formation des maîtres d’apprentissage afin de les aider à consolider leur rôle au quotidien auprès des apprentis.
Une priorité s’impose néanmoins aujourd’hui : celle de la valorisation du maître d’apprentissage. C’est le développement du parcours de formation lui-même qui est en jeu. L’APCMA a donc demandé au gouvernement de mieux prendre en compte cette fonction exercée par les travailleurs indépendants afin d’encourager et de reconnaître l’effort de formation des entreprises.
Mis en place avec la Mutuelle des artisans (MNRA), le Prix du maître d’apprentissage valorise des démarches exemplaires et récompense l’engagement de ceux qui misent sur les jeunes et l’avenir de l’artisanat. Chaque année, 180 000 apprentis font confiance à leur maître d’apprentissage pour apprendre un métier et s’insérer dans la vie professionnelle.»

Alain Griset, Président de l’APCMA

« La MNRA est une mutuelle engagée qui mène de nombreuses initiatives en faveur de l’économie de proximité. Fondée en 1986 par et pour des artisans, l’Artisanat est ancré dans l’ADN de la Mutuelle. Depuis maintenant trente ans, la MNRA encourage toute action qui participe au dynamisme du secteur, en témoigne le lancement au printemps 2016 des activités de la Fondation MNRA. Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation MNRA soutient et finance des projets d’intérêt général en faveur de l’artisanat.
L’organisation du Prix du maître d’apprentissage, un concours qui récompense l’investissement des maîtres d’apprentissage dans la formation des salariés et des chefs d’entreprise artisanales de demain, s’inscrit dans cette démarche.
Les maîtres d’apprentissage participent au développement de l’économie en contribuant à la pérennité des métiers par la transmission de leur savoir-faire. Il était légitime de les mettre à l’honneur en leur dédiant un prix.»

Serge Crouin, Président de la MNRA