fbpx
Campus
Partager sur

La CDEFI annonce l’ouverture de l’appel à candidatures !

La CDEFI annonce l’ouverture de l’appel à candidatures !

CDEFI : Les entreprises ont jusqu’au 20 novembre pour déposer leur candidature !

La Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) lancera mercredi 7 octobre 2015 son troisième appel à candidatures relatif au parcours de formation « Compétences pour l’entreprise ». Les écoles d’ingénieurs souhaitant obtenir leur labellisation pour trois ans à partir de l’année 2015/2016 ont jusqu’au 20 novembre pour déposer leur candidature.

Un parcours « Compétences pour l’entreprise », pour quoi faire ?

La CDEFI a conçu, en accord avec le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, un parcours de formation destiné à dynamiser l’insertion professionnelle des docteurs au sein des entreprises françaises.

Expérimenté dans neuf écoles d’ingénieurs de 2011 à 2013 et enrichi des recommandations d’un comité de suivi paritaire industriel/académique, le parcours « Compétences pour l’entreprise » définit un référentiel de compétences acquises par les docteurs dans quatre domaines : comprendre le fonctionnement de l’entreprise, avoir des compétences scientifiques et techniques, être autonome et savoir gérer des projets et avoir des capacités d’ouverture et d’interactions. Ce label, gage de la motivation des docteurs pour le monde de l’entreprise, permet d’assurer une meilleure lisibilité des compétences techniques et transverses de ces jeunes professionnels tout en leur transmettant une assurance et un savoir-faire qui doit leur permettre une intégration immédiate dans ce milieu. Développer cette formation fait partie des objectifs inscrits dans le pacte d’engagements signé par la CDEFI à l’occasion de l’Université d’été du MEDEF le 27 août dernier. Cette démarche s’inscrit dans la volonté des écoles d’ingénieurs de placer au centre de leurs priorités la valorisation du doctorat, et la recherche de manière plus large.

Le parcours « Compétences pour l’entreprise », qu’est-ce que c’est ?

Le parcours « Compétences pour l’entreprise » s’étale sur un an et est dispensé aux doctorants de tous horizons au sein d’écoles d’ingénieurs, en collaboration avec les écoles doctorales partenaires. Le dispositif dépasse donc largement le spectre des docteurs-ingénieurs et concerne l’ensemble des inscrits dans les écoles doctorales partenaires. Il combine 70 heures de formation théorique et une expérience de 30 heures minimum en entreprise. Supervisé par la CDEFI, les établissements impliqués possèdent néanmoins une entière liberté en matière d’organisation de la formation et proposent ainsi des cours de propriété intellectuelle, d’entrepreneuriat, d’éthique, de rédaction de contrats industriels ou de dépôt de brevet par exemple.

Des premiers résultats encourageants

Depuis la création du parcours, plus de 150 docteurs ont obtenu le certificat de réussite à validité nationale « Compétences pour l’entreprise ». Pour le lancement de la campagne 2014/2015, deux nouveaux établissements avaient reçu la labellisation pour une durée de trois ans, l’ENSSAT et Telecom Paris Tech, qui regroupent à eux seuls plus de 380 doctorants.

Modalités de dépôt de candidature

Les établissements intéressés doivent déposer à partir du mercredi 7 octobre un dossier de candidature commune, établi entre l’école d’ingénieurs et une ou plusieurs école(s) doctorale(s) partenaire(s). Ces documents sont à demander et à retourner à la CDEFI avant le 20 novembre 2015, à l’adresse cpe@cdefi.fr. Les écoles sélectionnées devront alors présenter la spécificité de leur projet devant le comité de suivi.

À propos de la CDEFI.

Fondée en 1976, la CDEFI (Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs) réunit l’ensemble des directeurs des établissements ou composantes d’établissement, publics ou privés, habilités par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur diplômé. Elle a pour principale mission d’étudier tous sujets relatifs au métier et à la formation des ingénieurs, ainsi qu’au développement de la recherche et à la valorisation de celle-ci. Elle a de plus, vocation à promouvoir l’Ingénieur de l’Ecole française, dans le monde comme en France.